Capture decran 2021 07 02 a 11.45.27 - Le gaspillage vu par 300 professionnels de la distribution

Cinq ans après la loi Garot contre le gaspillage alimentaire, une enquête Phenix – Je Bosse en Grande Distribution menée entre le 7 mai et le 4 juin auprès de 306 professionnels de la grande distribution interroge les pratiques en matière de gestion de la casse en magasin.

Quels enseignements tirer de cette étude ?

La casse coûte en moyenne entre 300 000 et 1 million d’euros par an aux supermarchés. Cela représente en moyenne entre 1,3 et 1,5 % de leur chiffre d’affaires, une somme équivalente au montant de leur résultat net

Les principales raisons de la casse citées par les répondants sont : les produits en dates courtes, les clients qui reposent des produits au mauvais endroit, les produits livrés avec des dates trop courtes, la gestion des produits en promotion, et enfin les manipulations des produits par les clients

44% des magasins travaillent aujourd’hui avec un prestataire spécialisé dans la réduction du gaspillage

27% des répondants reconnaissent ne toujours pas suivre d’indicateur sur la casse

Alors que depuis 2016 les supermarchés de plus de 400m carrés ont l’obligation de donner leurs invendus à des associations, 71% des sondés déclarent pratiquer le don aux associations

Seulement un cinquième des répondants affirment s’être dotés d’un outil de contrôle des dates en rayon

Bien que les erreurs de commande soient une cause connue de gaspillage, seulement 27% des sondés déclarent former leurs équipes à l’optimisation des commandes

 » Cette étude nous montre que, cinq ans après la loi contre le gaspillage alimentaire, les choses vont dans le bon sens mais beaucoup reste à faire. L’étude confirme ce qu’on observe sur le terrain depuis deux ou trois ans : une massification des pratiques anti-gaspillage dans la grande distribution. Alors que le montant de la casse équivaut grosso modo au résultat net des supermarchés, les retailers ont un vrai intérêt économique à agir contre le gaspillage ! «  selon Jean Moreau, fondateur de Phenix, start up française à impact, leader de l’anti-gaspillage en Europe

Pour consulter l’étude et plus d’informations sur www.wearephenix.com

Donnez votre avis sur cette information !