Produit modulo 2048x 1 1024x1024 - Potagers connectés : le jardinage n'a jamais été aussi simple

 

Le confinement a donné envie à un grand nombre de Français d’avoir la main verte. 7 Français sur 10 ont un extérieur, le reste de la population n’a pas ce privilège. Difficile alors de se mettre au jardinage ou de cultiver son propre potager. De nombreuses marques ont souhaité pallier à ce problème et proposent aujourd’hui des potagers d’intérieurs connectés. Zoom sur cette nouvelle technologie qui s’invite dans nos cuisines

Comment ça marche ?

Le potager connecté se veut facile d’utilisation. L’appareil au design épuré est composé de 2 à 9 pots selon les modèles. On y insère des capsules contenant des graines, substituts et compléments alimentaires pour faire pousser les plantes choisies. Les végétaux poussent ensuite grâce à des lumières imitant le cycle des saisons placées au-dessus des pots.

C’est l’application qui par la suite fait tout le boulot, elle rappelle quand arroser la plante et quand s’en occuper. Un jeu d’enfant !

Est-ce que ça vaut le coup ?

Sur bien des aspects, le potager connecté est une petite révolution bienvenue dans les foyers. Il prend peu de place, s’adapte à tous les habitats et est facile d’utilisation. Il profite aux personnes n’ayant pas d’extérieur mais aussi à ceux qui n’ont aucune expérience dans le jardinage. De plus, il rend la culture des herbes en tout genre et des fruits et légumes accessibles à tous. Fini les tutos compliqués sur comment faire pousser des fraises, ici c’est l’application qui s’en charge. 

Le potager connecté est donc une solution de facilité offrant un coin de verdure au foyer. En revanche, il n’est pas aussi accessible que ça en termes de prix. En effet, il faut compter entre 60 et 200e pour un potager basique. Ce prix peut aller jusqu’à 400 ou encore 500e  pour ceux à la pointe de la tech et du design. Ajoutez à cela une petite dépense en plus sur votre facture d’électricité. Les appareils consomment entre 6W et 8W, soit l’équivalent d’un radio réveil branché en permanence. 

Il faut donc bien réfléchir avant d’investir dans cet objet high-tech. Le potager connecté est avant tout un avantage si vous souhaitez faire pousser des herbes aromatiques et des petits végétaux comme les fraises, les framboises. Il n’est pas ici question de faire pousser une citrouille dans votre cuisine. 

Un business qui a de l’avenir

Peu importe votre choix, les marques elles tenteront toujours de vous séduire avec leur nouveaux modèles. Beaucoup ont investi dans ce nouveau marché florissant. Boulanger, Truffaut, Nature & Découvertes, Bosch ou encore Prêt à Pousser, tous s’y sont mis. 

Boulanger propose par exemple des potagers connectés allant de 100e à 200e. Prêt à Pousser lui offre un large choix d’appareils à tous les prix. De ce fait, vous pourrez trouver des produits de 90 à 500e. Un vaste marché qui tente de séduire de plus en plus de foyers.