T3 X acbQamCwjzhVSgydA PXL 20210911 135050421.PORTRAIT - TheFork et Phenix sensibilisent restaurateurs et consommateurs au doggy bag

Obligatoire depuis le 1er juillet dernier, le doggy bag n’est pas encore devenu un réflexe anti-gaspi pour tous les Français. Pour démocratiser son usage, TheFork, société du groupe Tripadvisor et leader de la réservation de restaurants en ligne, s’associe à la start-up anti-gaspi Phenix.

Phenix et TheFork offrent des doggy bags à plus de 1 000 restaurateurs

Selon l’Ademe, les consommateurs sont responsables de 33% du gaspillage en France : produits oubliés dans le réfrigérateur, fruits et légumes conservés trop longtemps… mais aussi les restes des repas au restaurant. Ceux-ci comptent pour près de la moitié du gaspillage réalisé en phase de consommation finale.

Afin d’inciter les restaurateurs à proposer le doggy bag aux clients qui ne termineraient pas leurs assiettes, TheFork et Phenix personnalisent, offrent et livrent gratuitement 10 000 doggy bags à un millier de restaurateurs partout en France le week-end du 15, 16 et 17 octobre 2021, à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Pour l’occasion, TheFork et Phenix ont fait appel à une entreprise française du Morbihan, spécialisée dans la fabrication de contenants alimentaires plus respectueux de l’environnement. Les doggy bags offerts sont donc 100% recyclables, 100% biodégradables et 100 % fabriqués en France.

Pour un accompagnement complet dans cette démarche anti-gaspi, TheFork et Phenix offrent également un kit de sensibilisation afin que les restaurateurs mais aussi les clients utilisent le doggy bag comme geste réflexe au restaurant. Au-delà d’être un droit pour les clients, c’est avant tout un devoir pour la planète : chaque année, plus de 1,5 million de tonnes de nourriture terminent dans les poubelles des restaurants de l’hexagone.

80% des Français se disent prêts à demander un doggy bag

Selon une étude de Phenix et l’institut de sondage YouGov, menée en août 2021, 80% des Français interrogés se disent prêts à demander un doggy bag au restaurant. Pourtant, 80% n’ont jamais osé franchir le pas. Premier frein évoqué : le manque de restaurants le proposant, alors qu’il est aujourd’hui obligatoire dans tous les restaurants en France.

Alors que les Français dépensent en moyenne près de 400 euros6 par mois pour leur alimentation, le doggy bag est aussi un bon moyen de réconcilier économie et écologie, dans une France qui s’est fixée l’objectif de diviser par deux le gaspillage d’ici 20258.

La prise de conscience écologique s’intensifie, puisque 83% des consommateurs affirment avoir conscience que l’alimentation a un impact environnemental élevé et nombreux sont ceux portant plus d’attention aux produits à fort impact environnemental depuis le confinement.

Le doggy bag s’inscrit dans cette démarche et a donc toute sa place dans les habitudes de consommation de demain.