Loader - Déclaration d'amour des français à leur agriculture à l'occasion du SIA

8 Français sur 10* déclarent qu’ils ont davantage pris conscience de l’importance du travail des agriculteurs depuis la crise sanitaire. Et 96% jugent le travail des agriculteurs indispensable à l’économie française

Le lien n’a jamais été rompu entre les deux bouts de la chaîne alimentaire -ceux qui nourrissent et ceux qui se nourrissent-, et les Français ont à nouveau pris conscience de la valeur du monde agricole et du lien qui les unit et ce depuis la crise sanitaire. Une interaction forte marquée par la notion de retrouvailles voulue par le Salon et constatée par les résultats de l’enquête OpinionWay menée en janvier 2022 pour le Salon International de l’Agriculture.

L’agriculture en France, un secteur qui mérite une reconnaissance indispensable

C’est un constat très net, le travail des agriculteurs – et plus précisément leur contribution à l’économie du pays – est massivement reconnu par l’intégralité des Français interrogés : 96% le jugent indispensable. Et cette perception transcende les générations, les catégories sociales et les territoires, tous partagent cet avis. Les plus jeunes, encore lycéens ou étudiants, semblent d’ailleurs tout particulièrement éveillés au rôle socioéconomique des agriculteurs : 98% considèrent leur travail indispensable.

Néanmoins, si l’impact économique de l’agriculture suscite cette forte adhésion, celui-ci ne semble pas être considéré par tous les Français à sa juste valeur. En effet, 89% d’entre eux ont le sentiment que la contribution de l’agriculture à notre société est encore trop souvent sous-estimée. Indispensables donc, les agriculteurs méritent une plus grande reconnaissance d’après les Français. Un paradoxe qui interpelle principalement les jeunes, 55% regrettant tout à fait ce manque d’estime à l’égard des agriculteurs (contre 48% des Français en moyenne).

La connaissance parcellaire de la réalité de l’agriculture en France peut expliquer ce déficit de reconnaissance perçu. Si les Français dans leur majorité estiment bien savoir en quoi consiste la vie et le travail des agriculteurs au quotidien (75%), il n’en demeure pas moins qu’ils n’en maîtrisent pas tous les contours.

Le Salon International de l’Agriculture et sa forte dimension pédagogique s’avère dans ce contexte plus que jamais indispensable pour faire découvrir aux Français le quotidien des femmes et des hommes qui assurent leur avenir alimentaire et contribuer à témoigner ainsi aux éleveurs et producteurs présents, la reconnaissance qu’ils méritent.

AFFICHESSIA22 PORTRAIT HD CREDITPHOTO PPARCHET SIA22 scaled - Déclaration d'amour des français à leur agriculture à l'occasion du SIA
La crise sanitaire, catalyseur dans la prise de conscience des Français

L’agriculture française fait face depuis plusieurs années à de nombreux enjeux allant de l’attractivité du métier à la révolution technologique. La crise sanitaire que nous connaissons n’a fait qu’amplifier la mise en exergue de ces enjeux.
Ce sont Huit Français sur dix qui déclarent que, depuis mars 2020, ils ont davantage pris conscience de l’importance du travail des agriculteurs (80%). Cette affirmation est encore plus vraie parmi les jeunes étudiants et lycéens (85%), en pleine découverte du monde qui les entoure. Les urbains ne sont pas en reste : 82% des habitants d’agglomération de 100 000 habitants.

La crise sanitaire a aussi accentué une prise de conscience profonde et concrète pour les Français du lien qui unit le travail des agriculteurs à leur assiette. Les difficultés rencontrées par le monde agricole du fait de la crise sont devenues visibles aux yeux de tous. Que ce soit l’appel à la récolte des fraises et des asperges dans un premier temps, puis les alertes sur les risques de pénuries et enfin les impacts sur les prix des fruits, des légumes ou du beurre, les Français ont pu approcher depuis deux ans, de manière palpable, la réalité des agriculteurs et en percevoir les effets sur leur panier de courses alimentaires.

Aujourd’hui, neuf Français sur dix reconnaissent avoir plus que jamais pris conscience de l’importance de l’agriculture dans leur alimentation quotidienne, et ce, du fait de la crise sanitaire (86%, dont 40% soulignent en avoir tout à fait pris conscience).

Ainsi, le manque de main d’œuvre qui a frappé de plein fouet le secteur pendant le premier confinement, mais également les mauvaises conditions météorologiques ont donné à voir aux Français la fragilité du quotidien des agriculteurs et leur combat acharné pour pouvoir assurer leur alimentation à venir.

Dès lors, les Français se sont sentis directement concernés, et ce sont aujourd’hui 87% d’entre eux qui affirment plus que jamais vouloir soutenir leurs agriculteurs, dont un tiers qui se veut en total accord avec cette affirmation (36%). Et cette solidarité dépasse la simple proximité territoriale : les habitants de grandes agglomérations (100 000 habitants et plus) expriment tout autant le souhait de soutenir les agriculteurs (89%) que ceux résidant dans des zones rurales (88 %).

Les conséquences de la crise ont donc sensibilisé les Français aux enjeux des agriculteurs. Dans ce contexte, en faire davantage pour privilégier les produits issus de l’agriculture française – et implicitement soutenir leurs agriculteurs – représente une urgence de premier ordre pour les Français. Si la totalité ou presque des interviewés est d’accord (94%), c’est surtout la part de répondants déclarant qu’il s’agit d’une nécessité qui est à noter : 55% soit plus d’1 Français sur 2 approuvent tout à fait cette affirmation. La souveraineté alimentaire constitue un enjeu décisif pour les Français voulant soutenir leurs agriculteurs, alors même que ces derniers doivent par ailleurs faire face à la concurrence internationale.

AFFICHESIA22 PAYSAGE HD CREDITPHOTO PPARCHET SIA22 - Déclaration d'amour des français à leur agriculture à l'occasion du SIA

L’agriculture, un secteur d’avenir !

En dépit des obstacles structurels et conjoncturels, l’agriculture demeure un secteur perçu comme séduisant les jeunes : deux tiers des Français trouvent que l’agriculture en France est un métier d’avenir, attrayant pour les jeunes générations (63%). Preuve que cette perception n’est pas uniquement l’opinion des personnes les moins concernées, six jeunes sur 10 âgés de moins de 35 ans confirment l’intérêt de leur génération pour l’agriculture (60%). Que ce soient les parents ou les jeunes, tous y voient un métier d’avenir pour les générations futures, et ce d’autant plus depuis la crise. Un signal fort alors que le secteur doit faire face à d’importants enjeux liés à l’attractivité du métier.

Si les perspectives d’emploi peuvent expliquer cet engouement des jeunes pour le secteur agricole, l’idée de construire l’agriculture de demain, notamment à travers l’innovation, pourrait, elle aussi justifier ce phénomène.

Charge aux entreprises et start-up présentes sur le Salon de faire découvrir leurs solutions innovantes pour répondre aux enjeux de la filières agricoles et les séduire les intéressés potentiels, et notamment les femmes ! Car bien qu’elles restent moins nombreuses que les hommes au sein de la profession, force est de constater que ce sont les jeunes filles qui revendiquent le plus d’intérêt pour le secteur de l’agriculture : 63% contre 56% parmi les jeunes hommes. Ces dernières considèrent d’ailleurs encore plus que la moyenne des Français que la contribution des agriculteurs à notre société est trop souvent sous-estimée (90%).

Réellement intéressées, ce sont elles qui déclarent le plus avoir envie de mieux connaître la vie et le travail des agriculteurs au quotidien (72% contre 66% en moyenne), plus de 6 sur 10 envisageant même faire un stage avec un agriculteur pour une immersion totale (64%).

*Sondage « Les Français et la place des agriculteurs dans la société » mené par OpinionWay pour le Salon International de l’Agriculture 2022 les 12 et 13 janvier 2022 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus d’informations sur www.salon-agriculture.com