rxUKIx wUv8D 2 - Une tournée de boissons consignées arrive à Nantes

LE FOURGON, LA TOURNÉE DE BOISSONS CONSIGNÉES ARRIVE À NANTES

Né à Lille, Le Fourgon, qui remet au goût du jour le fonctionnement de la consigne, arrive à Nantes le 4 avril prochain. Les habitants de la Cité des Ducs pourront profiter de plus de 200 références de boissons, locales pour la plupart, livrées gratuitement à domicile dans des caisses et bou- teilles consignées.

LE RETOUR DE LA CONSIGNE POUR RÉDUIRE LA PRODUCTION DE DÉCHETS PLASTIQUES

La production d’ordures ménagères par Français a doublé en quarante ans. 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits chaque année, 1,5 millions de bouteilles en plastique jetables sont utilisées chaque heure soit 36 millions par jour et seulement un tiers sont recyclées. L’année dernière, sur la base de ces constats et avec l’envie de remettre du sens dans leur activité en réduisant leur im- pact sur l’environnement, Charles, Stéphane et Maxime, ont créé Le Fourgon.

« Il y a 40 ans, la consigne faisait partie du quotidien des français, chaque contenant avait alors une valeur. Avec Stéphane et Maxime respectivement experts en tech et en achats, nous avons créé Le Fourgon pour remettre au goût du jour la consigne et adopter de nouvelles habitudes de consom- mation, en proposant une expérience client simple, rapide et pratique avec la livraison de boissons à domicile dans la journée. » témoigne Charles.

Capture decran 2022 04 15 a 10.53.18 - Une tournée de boissons consignées arrive à Nantes

DU SENS

L’alimentation est responsable de20%desgazàeffetde serre. Sur ces 20%, 40% des émissions sont liées à la bois- son. En adoptant des habitudes de consommation plus respec- tueuses de l’environnement, avec des produits réutilisables, les gaz à effet de serre pourraient baisser de manière significative. La mise en place de bouteilles en verre consignées permet de consom- mer sans créer de déchets. Une fois récupérées, les bouteilles sont lavées, reconditionnées et remplies à nouveau par les pro- ducteurs. Chaque bouteille ré- utilisée, c’est 75% d’énergie, 79% de CO2 et 33% d’eau économisés.

DU LOCAL

L’arrivée du Fourgon en terri- toire nantais s’organise avec un partenaire local : Bout’ à Bout’, chargé du nettoyage des bou- teilles en verre.

Côté boissons, les entrepreneurs s’attachent à travailler avec de nombreux producteurs de la ré- gion ; Le Manoir de la Tête Rouge et Chevarin pour les vins, Les Brassés, Nautile et la Tête Haute pour les bières, Kerisac pour le cidre, les Jardins de l’Orbrie pour les jus et Plancoët pour les eaux. De nombreuses autres boissons sont à venir prochainement.

ET DE L’HUMAIN

L’objectif est de rendre l’ensemble de la chaine vertueuse. Au-delà de l’impact environnemental, Le Fourgon souhaite aussi agir sur le volet social. Les livreurs du Fourgon sont engagés en CDI avec un rythme de travail res- pectueux de leur bien-être. Les livraisons s’effectuent sur une amplitude horaire de 9h à 21h sur 6 jours. La livraison peut se faire le jour-même si la commande est passée avant 17h.

LIVRAISONS EN FOURGON ÉLECTRIQUE À NANTES

Déjà plébiscité par 5 000 clients, l’initiative a permis, le mois dernier de réutiliser 150 000 bouteilles. Des chiffres en hausse qui montrent l’intérêt grandissant des français sur le sujet du ré-emploi.

A Nantes, dès le 4 avril, un entrepôt, 4 personnes et 3 fourgons électriques permettront d’assurer les tour- nées de boissons consignées au démarrage. Les entrepreneurs ambitionnent de recruter une dizaine de collaborateurs supplémentaires d’ici un an.

Dans quelques jours ce sont donc Brendan, Corentin et Jean-Charles qui assureront les livraisons. En un clic, les nantais pourront passer commande sur lefourgon.com et l’application Apple ou Android parmi 7 gammes de produits (vins, bières, eaux, jus, sodas, cidres, lait…) soit plus de 200 références. Les produits sélectionnés seront livrés gratuitement sur le créneau sélectionné et dans des caisses et bouteilles consi- gnées. Lors du prochain passage du Fourgon, les livreurs déposeront la nouvelle commande et récupère- ront caisses et bouteilles vides tout en créditant la cagnotte des consignes collectées.

L’objectif ? Réutiliser 200 000 bouteilles par mois à Nantes d’ici 1 an. Un objectif réaliste lorsque l’on sait que le nombre de bouteilles vendues chaque année en France avoisine les 20 milliards.

Plus d’informations sur store.lefourgon.com