Tech RD Heura scaled - Heura lance "GOOD REBEL TECH", une approche scientifique pour une industrie alimentaire végétale plus durableAlors que près de 40% des déchets alimentaires sont générés dans le monde au cours du processus de fabrication, Heura s’engage contre le gaspillage en démontrant que l’on peut valoriser les nutriments naturellement présents dans les matières premières, et proposer des produits végétaux moins transformés.

Heura, start-up espagnole de viande végétale basée à Barcelone, s’engage dans une approche innovante de production plus durable avec le lancement de la plateforme technologique “Good Rebel Tech”.

Cette stratégie industrielle à l’échelle de la marque est pensée pour faciliter l’extraction de nutriments provenant notamment de sous-produits de l’industrie alimentaire et de végétaux non transformés.

Avec le développement de Good Rebel Tech, Heura ambitionne de redéfinir globalement les contours du secteur de la viande végétale, en démontrant qu’il est possible de proposer des alternatives moins transformées, plus proches du produit d’origine, plus sobres en ressources et en énergie et plus respectueuses des écosystèmes.

“Good Rebel Tech”, une innovation technologique portée par l’équipe R&D d’Heura pour transformer l’alimentation végétale

La recherche menée en continu depuis 2017 par l’équipe R&D d’Heura, les “Tech Rebels”, a permis de mettre en évidence de nouvelles propriétés et de nouveaux modes de transformation pour les matières premières végétales utilisées dans l’élaboration des produits.

La plateforme “Good Rebel Tech”, conçue comme une synthèse des innovations scientifiques mises au point par les chercheurs, permet de tirer profit des propriétés intrinsèques des végétaux pour produire des options alimentaires plus saines, à travers des processus simples et à faible consommation énergétique.

Isabel Fernandez Heura RD 150x150 - Heura lance "GOOD REBEL TECH", une approche scientifique pour une industrie alimentaire végétale plus durable“Au lieu de nous concentrer sur l’extraction et l’isolement des protéines des graines de légumineuses, nous choisissons d’explorer des solutions basées sur l’exploitation des plantes toutes entières, dans leurs structures naturelles” explique Isabel Fernández, directrice du pôle de recherche “Tech Rebels” d’Heura.

Cette approche unique permet de valoriser les micro-nutriments naturellement présents dans les matières premières, en améliorant seulement leur biodisponibilité lorsque nécessaire, plutôt que de les inclure comme ingrédients additifs. Grâce à cette méthode, le processus de transformation alimentaire se déroule sans traitement chimique, pour n’engager que des procédés physiques lors de la fabrication du produit.

“En tirant parti des découvertes en physiologie végétale cellulaire, en science des colloïdes et des biopolymères, combinées à des techniques d’ingénierie et de dynamique des fluides computationnelle, nous avons pu créer une plateforme technologique qui réécrit les règles de l’exploitation du végétal, pour donner naissance à une industrie plus durable et responsable”, ajoute Isabel Fernández. “Nous menons des recherches de pointe en collaboration avec des experts scientifiques de renommée mondiale, afin de relever les défis de la transformation de l’industrie du végétal et en accroître la soutenabilité” continue Isabel Fernández.

Une nécessaire transformation des processus pour une industrie agro-alimentaire végétale plus durable

Face au défi majeur de l’adaptation du secteur agro-alimentaire aux réalités sociétales et climatiques, l’innovation technologique peut constituer un levier puissant au service de l’industrie. La chimie du végétal, en particulier, offre des avancées intéressantes pour l’optimisation des ressources naturelles et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

“Toutes les industries, de l’énergie aux transports, ont connu des transitions technologiques essentielles pour accroître leur durabilité. C’est désormais au tour de l’industrie alimentaire de se transformer, pour généraliser l’accès à des produits végétaux moins transformés et à plus faible empreinte carbone” déclare Marc Coloma, CEO et co-fondateur d’Heura. “Nous avons créé la plateforme Good Rebel Tech à partir des avancées technologiques mises au point par nos chercheurs, dans le but de fournir des solutions à grande échelle pour faire de l’industrie agro-alimentaire végétale un secteur plus durable qu’il ne l’a jamais été”.

Les premiers brevets Good Rebel Tech seront déposés au cours de l’année 2022, couvrant la production de produits végétaux de qualité nutritionnelle supérieure. Avec déjà plus de 30 brevets en science et technologies alimentaires à leur actif, les Tech Rebels d’Heura vont poursuivre leurs travaux pour développer jusqu’à 10 nouveaux produits d’ici début 2023.

Ce développement du pôle R&D s’inscrit dans une dynamique d’accélération de l’innovation technologique au service de la transition alimentaire pour la marque, qui a récemment levé près de 5 millions d’euros sur la plateforme participative Crowdcube pour promouvoir l’essor du végétal à l’échelle mondiale.