IMG 8796 - Une plateforme pour cultiver votre projet paysan

Passerelles paysannes : une nouvelle plateforme digitale pour faciliter le renouvellement des générations

Le 28 février 2022, l’association SOL, Terre de Liens, le Réseau CIVAM, la FADEAR, le RENETA et le réseau des CREFAD concrétisent leur engagement en faveur du renouvellement des générations à travers la diffusion d’un nouveau site d’information à destination des futurs agriculteurs.

Le renouvellement des générations, défi existentiel de notre agriculture : d’ici 10 ans, la moitié de nos agriculteurs partiront à la retraite.

Les derniers chiffres du recensement agricole (2020) sont sans appel : la disparition des agriculteurs français se poursuit à un rythme alarmant. En 10 ans, le nombre d’exploitations agricoles a baissé de 20% (-100 000) et d’ici 10 ans, la moitié des agriculteurs encore actifs aujourd’hui seront partis à la retraite. Chaque année, le nombre d’installations – autour de 14 000 – ne compense qu’aux deux-tiers les +20 000 arrêts d’activité.

Cette situation est dramatique quand on sait à quel point la transition agroécologique et la relocalisation de notre alimentation ne peuvent faire l’économie d’hommes et de femmes, qui travaillent la terre, pour produire ici notre alimentation selon des pratiques respectueuses des êtres vivants et de leur environnement. Si, pour le gouvernement, l’objectif – encore lointain – est d’installer 20 000 agriculteurs par an, plusieurs études montrent qu’il faudrait aller encore plus loin, à l’image du scénario du think tank The Shift Project (2021) qui révèle un besoin de +540 000 agriculteurs d’ici 2050, en plus de ces 20 000 installations annuelles.

Dans ce contexte, il semble primordial d’assurer que ceux qui portent en eux l’envie de devenir agriculteurs parviennent à concrétiser leur projet. C’est le postulat des organisations à l’origine de la nouvelle plateforme d’information digitale Passerelles paysannes. (SOL, Terre de Liens, Réseau CIVAM, FADEAR, RENETA, Réseau des CREFAD).

Fruit de 3 ans de réflexion et de recherches menées par un panel d’organisations qui accompagnent au quotidien de nombreux porteurs de projet agricole, elle vise à pallier le manque d’accès à des informations claires sur les démarches et la diversité des dispositifs d’accompagnement existants sur chaque territoire. Pour cela, elle propose notamment une carte des organisations accompagnant l’installation agricole, qui permet aux futurs paysans d’identifier facilement leurs potentiels interlocuteurs pour les accompagner dans leur projet.

Mettre en lumière la diversité des parcours possibles pour s’installer en tant qu’agriculteur

À travers cette plateforme, le consortium d’acteurs entend mettre en lumière la diversité des parcours possibles pour parvenir à s’installer. Si le dispositif national de préparation à l’installation en agriculture, majoritairement géré par les Chambres d’Agriculture et les Jeunes Agriculteurs, constitue une des voies pour s’installer, un grand nombre d’organisations paysannes et d’associations accueillent et accompagnent aussi les porteurs de projet, assurant la réussite et la durabilité de leurs projets. Cette complémentarité des accompagnements proposés doit être mieux valorisée, dans un contexte marqué par une diversification toujours plus importante des profils de personnes souhaitant s’installer (dont une part toujours croissante de « non-issus du monde agricole »¹) et de leurs projets, auxquels sont associés des besoins spécifiques (formation pratique, installation progressive…).

Une plateforme d’information à découvrir dès le 28 février

Cette nouvelle plateforme Passerelles Paysannes sera disponible dès le 28 février. Elle sera accessible gratuitement à toute personne cherchant des informations sur les démarches à effectuer et sur les acteurs susceptibles de l’accompagner dans son parcours vers l’installation agricole.

Plus d’informations sur www.passerellespaysannes.fr