Capture decran 2022 07 10 a 09.52.37 300x190 - Transition alimentaire : la maison Collet embarque dans la capsule temporelle de l’alimentationArticle sur la capsule temporelle de l’alimentation par le journal Le Progrès

(…) À quoi ressemblera notre industrie alimentaire dans 10 ans ? C’est la question que se pose le média d’innovation alimentaire Pour Nourrir Demain. Pour y répondre, Sylvain Zaffaroni et Marion Mashhady, les deux fondateurs, ont imaginé un projet fou : une capsule temporelle de l’alimentation. Un projet dans lequel la maison Collet, de Renaison, s’engage.

L’objectif est clair : réunir 100 marques de l’industrie agroalimentaire françaises qui vont plancher pour partager leur vision de l’alimentation d’ici 10 ans. « Le but est d’arriver, avec ces marques agroalimentaires, à prendre de la hauteur à destination des consommateurs. Elles ne sont pas toutes parfaites mais elles ont un objectif d’amélioration et la capsule permet de communiquer sur ce changement », détaille Sylvain Zaffaroni, un des deux fondateurs de Pour Nourrir Demain.

Les différentes crises politiques et écologiques sont en train de changer le monde. « On a un rôle à jouer pour les prochaines générations, on veut promouvoir pourquoi et comment les marques alimentaires françaises seront des références dans 10 ans, voir comment ils vont s’adapter et changer leur mode de production car l’actuel ne sera plus possible », témoigne Sylvain Zaffaroni.(…)

(…) Déjà une vingtaine de marques se sont engagées dans l’aventure, dont les Frères Collet, basé dans la Loire, à Renaison. « On a rejoint la communauté Pour Nourrir Demain depuis deux ans maintenant, on a rencontré Sylvain et Marion sur un salon. Après avoir échangé nos visions, on était soucieux de partager nos engagements », se souvient Jérémie Zeller, directeur marketing de la maison Collet.

Pour cette institution, s’engager avec la capsule temporelle aux côtés de 99 autres marques a du sens : « Communiquer avec des plus grands groupes et des concurrents, ce n’est pas un souci. On reste indépendants dans notre volonté d’innover, mais par contre sur le principe, ensemble on est plus fort et on a plus de poids. C’est vraiment ça qui nous anime. »

De la petite exploitation agricole à la marque distribuée en grande et moyenne surface, la maison Collet rencontre parfois des problématiques similaires aux grands groupes industriels. « On a toujours besoin des autres pour s’entraider et apprendre. On se rend compte qu’on fait face à des problématiques similaires, peu importe la taille de nos structures », admet Jérémie Zeller.(…)

Plus d’informations sur www.dans-10-ans.fr

Donnez votre avis sur cette information !