IMG 0408 300x300 - Interview de Théo Lassalle, fondateur de MANA OrganicThéo Lassalle, fondateur et CEO de MANA Organic, Pouvez-vous nous présenter votre parcours et votre marque ?

Fin 2019, je fais un constat simple. l’offre d’une boisson énergisante, savoureuse, saine et naturelle manque à l’appel sur le marché des Energy Drink.

Dès janvier 2022, je décide de travailler en collaboration avec un laboratoire français afin de développer une formulation unique avec une promesse : celle de développer et commercialiser des produits naturels afin de proposer une alternative saine aux Energy drink classiques et contribuer à l’élaboration de nouveaux standards dans le monde de la boisson.

La mission de MANA Organic : Utiliser la richesse de la nature au profit de la performance, notamment pour les sportifs et les gens actifs soucieux de leur santé et de leur bien-être.

Depuis juillet 2021, notre première boisson de la gamme énergisante saveur citron & gingembre est vendue dans plus de 250 points de vente partout en France. Une prochaine saveur sur la gamme énergisante est attendue cette année.

Selon-vous, quels sont les acteurs de l’alimentation de demain ?

Selon moi, toutes les entreprises liées à l’industrie agro alimentaire ont un rôle important à jouer dans l’innovation et la transition alimentaire.

Premièrement pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Nous remarquons qu’il y a un besoin grandissant auprès de la majorité des français de consommer moins de viandes, moins de produits transformés, et davantage de produits naturels et biologiques. Les principales problématiques restent la ressource et l’accessibilité.

Aujourd’hui, nous sommes des acteurs de premier plan qui devons trouver des solutions pour avancer dans ce processus. C’est à nous de faire le nécessaire pour que les gens aient accès aux meilleurs produits possible et au juste prix.

En ce qui concerne les ressources, les problématiques socio-économiques actuelles vont forcément rendre la tâche encore plus difficile, dans ce sens, les consommateurs vont aussi avoir un rôle important à jouer dans la sélection des produits, en valorisant le Made In France et prioriser les circuits courts…

L’accessibilité au plus grand nombre passera aussi par des prises de décisions fortes des distributeurs afin de mettre en avant des nouvelles gammes en local, des produits innovants et français.

En quoi votre marque participe-t-elle à la mission de produire une meilleure alimentation au plus grand nombre ?

Notre mission est de répondre à un besoin grandissant. Celui d’avoir des produits plus naturels et plus sains notamment dans le secteur de la boisson. Apporter une plus value par rapport aux boissons déjà existantes, en développant et produisant nos boissons en France, en ayant la certification biologique et en travaillant avec des fournisseurs français toujours dans l’objectif d’être transparent envers le consommateur et de proposer les meilleurs produits possibles.

Pour produire une meilleure alimentation au plus grand nombre, il faut aussi se mettre à la place des revendeurs et de leurs attentes pour rendre le produit accessible en magasin. En travaillant en circuit court, cela nous permet de réduire les frais et d’être compétitif. Si on ajoute à cela les économies d’échelle que nous allons réaliser dans les prochains mois et années, nous allons très rapidement être compétitif par rapport aux grosses marques de boissons énergisantes déjà présentes sur le marché tout en gardant notre positionnement « premium » sur cette catégorie.

Pouvez-vous nous citer quelques marques qui vous semblent exemplaires ?

Depuis quelques années, je suis le travail de l’entreprise en biotechnologie Ÿnsect. Je trouve qu’ils répondent parfaitement à un nouvel enjeu majeur qui est de nourrir de la meilleure façon possible les animaux et ensuite les gens, à travers un système très performant réduisant un maximum l’empreinte carbone. Leur modèle circulaire est un exemple dans la performance sociale et environnementale.

J’apprécie également le travail de Brennos ou Sync qui apportent, là aussi, des alternatives plus saines dans l’alimentation destinées aux sportifs. Si je devais choisir une personne inspirante, ce serait Benoît Soury qui défend et développe depuis des années le marché et l’accessibilité du bio en France.

Plus généralement, sans parler d’exemplarité, je m’inspire beaucoup de jeunes marques comme la mienne qui essayent chaque jour d’avancer vers un monde alimentaire plus respectueux des hommes et de la planète.

Plus d’informations sur mana-organic.fr

Donnez votre avis sur cette information !