Dès 2015, nous avons informé les industries de la viande et les marques proposant des produits à base de protéines animales qu’elles allaient connaître une (r)évolution dans les années à venir car les consommateurs allaient se détourner de leurs propositions de produits en magasins.

Tous nous ont entendu mais peu nous ont écouté et, aujourd’hui, le constat est sans équivoque : les français, tous âges et catégories sociales confondus, mangent moins souvent de viande.

La consommation de viande a baissé de 12% entre 2006 et 2016, 19% auprès des cadres (Source étude Credoc) et cela s’est accéléré ces deux dernières années.

C’est pour cette raison que Nestlé vient d’annoncer qu’il était prêt à se séparer de sa marque de charcuterie Herta. Le groupe suisse a précisé dans sa communication « conserver et continuer de développer les activités existantes de produits végétariens et de pâtes à gâteau de la marque Herta ».

Nestlé confirme ainsi sa stratégie de se développer dans les produits à base de protéines végétales :  » Les régimes de type végétarien sont de plus en plus populaires. Les consommateurs cherchent à équilibrer les apports en protéines « .

Pus d’informations sur www.lefigaro.fr

2244967 nestle na plus dappetit pour la charcuterie herta web tete 060699355135 1000x533 - Nestlé se "végétalise" et souhaite céder les produits viande de la marque Herta