« Pour nourrir demain, il faut nourrir aujourd’hui, permettre aux agriculteurs de vivre décemment de leur travail, apporter davantage de transparence dans la chaîne alimentaire (notamment sur la répartition de la valeur, l’origine et la qualité du produit), assurer à tous une alimentation équilibrée et accessible.

Mais c’est aussi nourrir après-demain en éduquant les plus jeunes à cuisiner, élargir leur répertoire alimentaire, réduire leur alimentation carnée (moins mais mieux ?) au profit de légumineuses (en développant des formes plus attractives et faciles à cuisiner).

Nourrir demain et après-demain, c’est aussi assurer la souveraineté alimentaire (l’actualité nous le rappelle cruellement), faciliter la transition alimentaire sans solutions toutes faites ni positions dogmatiques et idéologiques contre-productives, protéger la biodiversité et la vie des sols en France tout en permettant à l’agriculture française de rester compétitive pour éviter la déforestation importée ou l’exploitation de main d’oeuvre ailleurs.

Beaucoup de challenges voire d’injonctions contradictoires… Qui ne pourront être relevés qu’avec lucidité, pragmatisme, nuances, appui de la recherche, soutien des consommateurs et des collectivités. »

Anne-Claire Durand, Chef de projet Pôle alimentaire AG2R LA MONDIALE

anne claire durand - "Il faut nourrir aujourd'hui, permettre aux agriculteurs de vivre décemment de leur travail, apporter davantage de transparence dans la chaîne alimentaire" Anne-Claire Durand

Donnez votre avis sur cette information !