Capture d’ecran 2020 08 08 a 09.02.04 - Des voiliers pour transporter le cacao

CÉMOI, n°1 français du chocolat, a pris la décision stratégique de faire voyager ses meilleurs cacaos par voiliers. En droite ligne avec sa démarche durable et responsable « Transparence Cacao » et son esprit pionnier, l’entreprise familiale française inaugurera les futurs Voiliers-Cargos de l’entreprise bretonne « TOWT » (TransOceanic Wind Concept). Les premières mises à l’eau auront lieu dès 2022 et les transports monteront en puissance au fur et à mesure de la mise en opération de la flotte, jusqu’à atteindre 4 navires en 2025. À terme, 12 000 tonnes de cacao CÉMOI au départ de Côte d’Ivoire arriveront par voilier au port du Havre.

Ce projet, expression concrète de la transition écologique, s’inscrit au cœur des nouvelles attentes des Français. La solution de Voilier-Cargo développée par TOWT permettra dès 2022 d’économiser 1 500 tonnes de CO2 par trajet, soit environ 150 g équivalent CO2 par tablette de chocolat !

Au-delà de son aspect logistique, le transport de cacao par voilier-cargo relève également du projet sociétal. CÉMOI va en effet permettre aux futurs marins ivoiriens d’être formés à ce nouveau mode de transport décarboné.

De plus, CÉMOI invite les consommateurs à partager cette grande aventure en montant virtuellement à bord des voiliers-cargos. Grâce au label de traçabilité « Anemos », un numéro de voyage unique sera apposé sur les tablettes pour permettre aux consommateurs de revivre la quinzaine de jours de traversée du cacao !

Patrick Collin, Directeur Général de CÉMOI, souligne : « Le transport par voilier-cargo est un projet ambitieux et surtout global qui nous tient à cœur chez CÉMOI. Nous sommes conscients des responsabilités que nous avons en tant qu’acteur économique. C’est pourquoi nous avons développé notre programme responsable « Transparence Cacao ». Pionnier du développement durable et du chocolat bio, nous sommes le seul chocolatier à maîtriser chaque étape de notre filière, de la sélection des fèves dans les zones de production jusqu’à la préparation de nos produits dans nos chocolateries. Cette initiative de transport à la voile est un volet supplémentaire et complémentaire à notre démarche « Transparence Cacao » et illustre concrètement notre engagement dans le Global Compact. Au-delà de la réduction de l’empreinte carbone de notre chocolat, cette initiative renforce les garanties de traçabilité et de qualité de notre cacao, qui bénéficiera de conditions optimales de voyage dans des cales dédiées. C’est aussi un moyen de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire, en formant les futurs marins ivoiriens. Et, bien sûr, nous y associons également les consommateurs grâce à un outil particulièrement innovant : le label « Anemos », qui fournit un numéro de suivi, de transparence maritime et de production ! En adoptant les voiliers-cargos, CÉMOI s’appuie ainsi concrètement sur une solution logistique efficace, performante et décorrélée du pétrole. Et, en tant que groupe familial, nous entrons dans une nouvelle ère pour envisager des perspectives durables pour les décennies à venir. »

Guillaume Le Grand, président co-fondateur TOWT – Transport à la voile : « Lorsque CÉMOI s’est intéressé à nos navires, j’ai tout de suite compris que c’était pour les bonnes raisons : réduire de façon pratique, efficace, réelle son empreinte carbone en offrant un vrai surplus d’âme, de valeurs, à un produit qui vient nécessairement de loin. Le transport à la voile permet cette transparence d’un chocolat d’excellence ; on ne triche pas : les marchandises sont à bord, ou pas. Et quand elles le sont, le produit final, le chocolat aura ce numéro de voyage qui propose une véritable reconstitution de l’expédition maritime, vous fait une place à bord. Faire d’une solution logistique (drastiquement) décarbonée un levier commercial, et de valorisation d’un produit de grande qualité, c’est certainement la façon la plus efficace qu’une entreprise peut décider de prendre les mesures nécessaires – et urgentes – pour construire un monde plus durable. Naturellement CÉMOI, en remplissant les navires, sur le long terme et en faisant de nos navires un élément de sa stratégie, nous offre un soutien hyper-concret et solide : nous ne l’oublierons pas. »

Le vent en poupe pour le cacao CÉMOI !

La saisonnalité des vents de secteur Nord-Est correspond naturellement à la saisonnalité des récoltes du cacao en Côte d’Ivoire. CÉMOI inscrit ainsi son transport dans ce phénomène naturel, renforçant son engagement dans le développement durable. Les voiliers-cargos TOWT permettront à CÉMOI d’acheminer son cacao premium entre la Côte d’Ivoire et la France avec une empreinte carbone minimale et dans des délais très courts. Les voiliers effectueront leur traversée sans escale en une quinzaine de jours seulement, contre en moyenne trois semaines pour des cargos classiques s’arrêtant souvent dans différents ports.

Le cacao concerné par ce transport à la voile partira des centres de production de Yopougon, à Abidjan, pour rejoindre le site de fabrication normand de CÉMOI, situé à Tinchebray, dans l’Orne. Dès 2022, le chocolatier remplira les cales à deux reprises, puis à quatre en 2023, huit en 2024 et douze en 2025. Son engagement maritime et décarboné portera à terme sur près de 12 000 tonnes de cacao par an, soit près de 15 % du cacao utilisé annuellement par le chocolatier.

Le cacao transporté par voilier bénéficiera de conditions de voyages optimales pour une qualité aromatique renforcée. Il sera en effet transporté dans des cales dédiées et ventilées, avec une température et une hygrométrie contrôlables. Des prélèvements et analyses tout au long du trajet permettront de surveiller en permanence sa qualité.

Plus d’information sur www.cemoi.fr

Donnez votre avis sur cette information !