Capture decran 2021 11 14 a 17.44.15 - Aidez les Banques Alimentaires à lutter contre la précarité alimentaire

L’aide alimentaire en France concerne 5,5 millions de personnes (IGAS, 2019) : un chiffre sous- estimé par rapport aux besoins réels, la démarche étant souvent difficile ou mal connue. Sur ces 5,5 millions de personnes, le réseau des Banques Alimentaires permet d’en aider 2,1 millions soit près d’un bénéficiaire sur deux.

En France, 9,3 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14,7% de la population. 31,3% des étudiants vivent en dessous de ce seuil ainsi que 7,6% des retraités (INSEE, 2019). Un enfant de moins de 18 ans sur cinq vit au sein d’une famille pauvre et 33,6 % des personnes vivant dans une famille monoparentale sont pauvres, soit une proportion 2,4 fois plus élevée que dans l’ensemble de la population (INSEE, 2019).

Ne pouvoir accéder en quantité suffisante à une nourriture saine et équilibrée, c’est s’exclure, c’est rompre le lien social, c’est ouvrir la porte aux problèmes de santé et de bien-être. À court terme, c’est d’abord le sentiment de faim et d’épuisement, conséquence des repas sautés. S’ajoutent les maladies physiques et psychologiques : à moyen terme, l’insécurité alimentaire engendre de l’anémie, un déficit en vitamine D notamment chez les femmes, mais aussi du diabète, du cholestérol.

Enfin, une alimentation insuffisante favorise l’isolement lié à la honte de ne pouvoir se nourrir seul, et trace la voie de l’exclusion. L’insécurité alimentaire reste, encore aujourd’hui, caractéristique de la pauvreté en France. Grâce au travail des associations partenaires, la fédération ne s’arrête donc pas à l’aide alimentaire, elle apporte également un accompagnement social reconnu et apprécié : 66% des bénéficiaires déclarent que leur besoin d’être accompagnés et aidés est important (34% le considèrent très important), selon une étude du CSA en 2020.

La collecte organisée par les Banques Alimentaires

La Collecte Nationale est un temps fort indispensable pour compléter l’origine des denrées récupérées sur l’année : 38% d’entre elles viennent des distributeurs et grossistes, 35% des producteurs agricoles et de l’industrie agroalimentaire, 17% de l’État et de l’Europe. La Collecte Nationale représente donc plus de 11% de denrées reçues en trois jours.

En plus de compléter efficacement le volume des aliments, cette collecte augmente les dons en produits secs à durée de conservation longue, à forte valeur ajoutée, qui vont venir compléter les produits frais ramassés et distribués chaque jour.

Le dispositif « Mon panier solidaire »

En 2020, le réseau des Banques Alimentaires avait adapté sa collecte à la crise sanitaire en lançant notamment la plateforme numérique : monpaniersolidaire.org

Les donateurs achetaient des «paniers virtuels» sans avoir à se rendre dans un supermarché ou un point de collecte. Ces paniers étaient ensuite transformés en denrées par les bénévoles.

Cette plateforme sera reconduite, et mise en ligne au 15 novembre 2021. Elle fait office de complément à la Collecte Nationale annuelle dans les magasins qui se tiendra du 26 au 28 novembre.

Les donateurs pourront également offrir des sacs pré-remplis ou scanner des bons repas en caisse des supermarchés. En vue de s’adapter à toutes les habitudes d’achats, cette année la collecte prévoit de faire des dons depuis le drive, le e-commerce et le quickcommerce. Des dispositifs d’auto-collecte (avec chariots placés à la sortie des magasins) seront également proposés.

Les besoins produits

Chaque année, en novembre, les Banques Alimentaires ont un objectif précis : augmenter les apports en produits secs à durée de conservation longue, à forte valeur ajoutée nutritionnelle pour venir compléter le frais qu’elles distribuent chaque jour. Elles ont particulièrement besoin, pour assurer la meilleure qualité nutritionnelle aux repas des personnes défavorisées, de :

  • Conserves de légumes et fruits
  • Conserves de poisson ou de viande
  • Féculents (pâtes, riz, semoule)
  • Plats cuisinés
  • Légumes secs
  • Sucre
  • Huile

Plus d’informations sur www.banquealimentaire.org

Capture decran 2021 11 14 a 17.40.38 - Aidez les Banques Alimentaires à lutter contre la précarité alimentaire