iStock 525032580 - Je ne fais plus les courses, je sauve la planète !

Pour beaucoup de consommateurs français, faire ses courses ne répond plus seulement au besoin primaire de s’alimenter mais aussi à celui d’agir, en pleine conscience, pour une meilleure santé de soi, de ses proches et celle de la planète.

Nous remarquons cinq grands changements de ces néo-consommateurs de tout âge, de tout lieu et de toute catégorie socio-professionnelle :

Je m’informe avec les applications (Yuka, ScanUp,…), les labels (Bio, AOC, AOP,…), les informations officielles (Nutriscore,…), les médias, les contenus des marques,… Aujourd’hui chacun peut être responsable de son alimentation en s’informant des bienfaits ou non de ses achats.

Je m’engage à travers des choix militants : le local, le vrac, le sans déchet,… Chaque geste de chaque consommateur, selon le principe du Colibri de Pierre Rabhi, construit des grands changements comme le développement du flexitarisme, la croissance du Bio, la réduction des emballages,…

Je boycotte les marques qui ont, pendant de nombreuses années, proposé des produits industriels nocifs pour notre santé et celle de la planète (trop de sel, trop de sucre, de l’huile de palme, des additifs à volonté…).

Je favorise les marques qui changent (réellement, pas uniquement à travers des opérations de communication) et qui ont compris que leur avenir n’était pas seulement de mieux nous nourrir mais aussi d’être une actrice vertueuse de l’alimentation de demain.

Je cuisine pour éviter les repas produits industriellement et revenir aux choix des ingrédients. Les minutes passées à réaliser des recettes à partir de produits bruts et de qualité font gagner de nombreuses années de santé.

Et vous, quel est votre engagement quand vous faite les courses ? Laissez-nous celui-ci dans le formulaire ci-dessous, nous le publierons sur le site prochainement !

Aucun champ trouvé.
Donnez votre avis sur cette information !