Les chercheurs de l’Université de Gand (réseau GREEN-CHEM) en Belgique développe un nouvel emballage alimentaire durable réalisé à base d’huile de coriandre et de déchets de crustacés recyclés qui permettrait de prolonger la durée de conservation des aliments.
Les inventeurs tentent de lier chimiquement l’huile de chitosane produite à partir des déchets de crustacés avec celle de la coriandre, créant ainsi un nouveau produit présentant des propriétés antimicrobiennes intéressantes.
Pour extraire l’huile de coriandre, un processus d’extraction innovant a été inventé en collaboration entre l’Université de Gand et celle de Toulouse, et un premier partenaire industriel a déjà montré un grand intérêt pour le processus maintenant breveté.
Le professeur Chris Stevens (Faculté de génie des biosciences, Université de Gand) explique : « Une fois que les deux molécules ont été liées chimiquement entre elles, le produit résultant peut être utilisé comme matériau d’emballage pour les produits agricoles et alimentaires. L’objectif principal serait d’étendre la durée de conservation de la nourriture ».
En effet, ce mélange d’huiles créé une protection protection naturelle pour les champignons et les bactéries et constitue donc un composant antimicrobien idéal dans ces emballages naturels.
Plus d’informations sur www.eoswetenschap.eu

Donnez votre avis sur cette information !