C’est la mauvaise surprise de l’été pour les consommateurs canadiens : certains d’entre eux viennent de découvrir qu’ils avaient dégusté du saumon transgénique à leur insu. La commercialisation de ces saumons génétiquement modifiés par la société américaine AquaBounty Technologies a été validé par les autorités canadienne sans y associer une devoir d’information auprès des consommateurs.
Imaginez un saumon « monstre » (la marque ne diffuse pas de photo du poisson entier) qui se développe plus vite que le saumon normal (il atteint sa taille adulte entre 16 et 28 mois contre 36 mois naturellement) avec les avantages de nécessiter 25% de nourriture en moins pour atteindre la taille du saumon normal et réduire ainsi de 20% son empreinte carbone.
gmo salmon 3068377 - Du saumon transgénique dans les supermarchés canadiens
Deux risques sont soulevés par les écologistes et les associations de consommateurs :

  • Si ces saumons génétiquement modifiés se retrouvent en mer, cela pourrait contaminer des saumons de variétés sauvages et détruire des variétés non transgéniques.
  • Les consommateurs, non avertis de la provenance du poisson, sont considérés comme des « cobayes » et ne prennent pas en compte, lors de leur achat, du risque sanitaire associé. Plusieurs grandes surfaces (Costco, Sobeys, Loblaws,…) ont communiqué sur le fait qu’elles ne commercialiseraient pas ces saumons dans leurs magasins.

La Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis qui avait donné son accord sur la commercialisation en 2015 revient sur sa décision et annonce une suspension des ventes en attendant plus de garanties.
Plus d’informations sur www.aquabounty.com