Poulehouse lance le premier gâteau qui ne tue pas la poule et ouvre le débat sur la traçabilité des produits transformés.

Poulehouse innove de nouveau en lançant le premier gâteau qui ne tue pas la poule. Il sera fabriqué avec des œufs Poulehouse et disponible en précommande dès le 14 février 2019 sur KissKissBankBank.

Après avoir vendu 1,5 millions d’œufs depuis son lancement en 2017 et créé un nouveau segment dans la filière, Poulehouse ouvre maintenant le débat sur les produits transformés, à quelques jours du Salon de l’Agriculture 2019.

compo hp 1550023013 - Poulehouse lance le premier gâteau qui ne tue pas les poules !

Les œufs dans les produits transformés, quel étiquetage ?

Poulehouse fait le constat que l’information des consommateurs sur les modes d’élevages est présente sur chaque boîte d’œufs (code 0, 1 ,2 3) mais totalement absente sur les produits transformés. Souvent, une simple mention « œuf » ou « œuf entier » est indiquée alors que dans 73%* des cas il s’agit d’œufs code 3, de poules élevées en cage.

La proposition de Poulehouse pour les produits transformés

Passé un certain âge, les poules continuent de pondre de gros œufs qui peuvent être vendus sous forme d’ovoproduit (gâteaux, brioches, pâtes, mayonnaise…) à destination de toute l’industrie agroalimentaire. La volonté de Poulehouse à travers sa démarche est de construire l’alimentation du futur en interpellant l’opinion publique sur un manque réel de visibilité et d’éthique.

Le gâteau qui ne tue pas la poule : une première étape vers une prise de conscience collective ?

Poulehouse propose dès aujourd’hui, en pré-commande, le premier gâteau qui ne tue pas les poules sur KissKissBankBank. À travers cette campagne, Poulehouse entend rassembler une communauté de consom’ à coeur qui auront l’opportunité de faire entendre leur voix à travers 3 objectifs essentiels :

  1. Lancer une première production de gâteau consom’à coeur et de mini cookies en partenariat avec La Fabrique Cookies, garantissant une recette avec des ingrédients 100% bio, des œufs qui ne tuent pas les poules, sans aucun conservateur ni arôme artificiel, et un process de fabrication sans congélation.
  2. Proposer ce super gâteau à la vente dans une enseigne française très connue et rendre ces gâteaux accessibles à tous.
  3. Porter les voix des consom’ à coeur auprès des ONG et de l’Assemblée Nationale en demandant d’instaurer la mention systématique de la provenance des œufs par type d’élevage dans la liste d’ingrédients des produits préparés.

Pour accéder à la campagne KissKissBankBank : www.kisskissbankbank.com