Quentin Dejean, Directeur du développement Baby Food de Comme des papas, nous propose sa vision de l’alimentation des jeunes enfants dans les années à venir.

photo profil new 150x150 - "Nous aurons réussi notre mission : éveiller le goût des adultes de demain !"« Dans 10 ans, Comme des papas aura poursuivi sa mission d’accompagement dans la diversification alimentaire de qualité pour les plus petits, et aura creusé un sillon pour la démocratisation des plats frais pasteurisés pour bébé, que nous sommes aujourd’hui les seuls à proposer.

L’alimentation infantile sera plus variée et de meilleure qualité grâce à notre présence au sein de rayons frais en magasins, et à celle de nouveaux concurrents qui auront eux aussi compris l’intérêt de proposer des plats frais pour bébé, au moment où l’éducation au goût se joue.

Mais nos produits seront surtout présents dans les structures professionnelles, dans lesquelles nous allons continuer de nous développer très rapidement, pour enfin proposer au plus grand nombre des plats 100% Bio et de saison, avec une réelle dimension éco responsable grâce à la mutualisation des livraisons.

Nous serons alors un intervenant référent transversal, capable d’accompagner les parents et les professionnels à la fois via nos produits et nos services, pour les petits enfants mais également pour les enfants de plus de 3 ans.

Surtout, nous aurons réussi à faire émerger et reconnaître une alternative aux plats stérilisés actuels du marché, qui altèrent la capacité des jeunes enfants à identifier les bons produits, et donc à etre dans une alimentation éclairée en tant qu’adulte.

Nous aurons réussi notre mission : éveiller le goût des adultes de demain. »

Plus d’informations sur www.commedespapas.fr

papa - "Nous aurons réussi notre mission : éveiller le goût des adultes de demain !"


La rubrique « Comment les marques alimentaires françaises se voient dans 10 ans ? » a pour but de recenser des témoignages de marques alimentaires françaises à travers la question prospective : « Comment imaginez-vous votre marque dans 10 ans ? »