A l’occasion de la 19ème édition du SIRHA, METRO France a officiellement annoncé ce lundi 28 janvier la création de son Fonds de Dotation, avec une ambition clairement affichée : œuvrer pour un monde bien dans son assiette.

cMETRO FRANCE M.De Rostolan V. Brassart M.Garnier F.Dechey A.Rochard C.Javanaud - METRO France vient d'annoncer la création de son Fonds de Dotation

Le 1er fournisseur de la restauration indépendante en France, engagé dans une démarche RSE d’envergure depuis 2011, tant pour lui-même que pour ses clients, opère avec cette initiative un véritable changement d’échelle et porte encore plus loin son rôle d’entreprise responsable, puisque ce fonds de dotation soutiendra des projets d’intérêt général utiles et innovants, en lien avec son écosystème.

Le fonds d’action METRO a déterminé 3 piliers autour desquels s’articuleront ses actions et les projets soutenus :

Premier pilier : créer du lien social

Le repas est un moment convivial de partage, d’échanges, au cours duquel les générations et les cultures se réunissent… L’ambition de ce premier pilier est donc de soutenir les initiatives d’acteurs de la restauration ou d’associations qui permettent de recréer ou de maintenir du lien social autour du repas.

En lien avec ce premier pilier, le Fonds d’action METRO s’est engagé auprès de deux projets :

Les ateliers culinaires de la Tablée des Chefs, une association dont le but est de lutter contre les inégalités d’accès à une alimentation saine et équilibrée et développer l’autonomie alimentaire.

Le RADIS, projet de l’association A Table Citoyen, qui à travers son activité traiteur, Baluchon, acteur de l’économie sociale et solidaire a initié une expérimentation destinée à créer une offre de restauration anti-gaspi, faite maison afin de donner accès aux salariés en insertion d’Emmaüs Defi à un déjeuner de qualité dans le cadre d’un budget serré et tout en favorisant le développement de parcours d’insertion vers lesmétiers de la restauration et de la logistique.

Deuxième pilier : agir pour le patrimoine gastronomique français

L’ambition de ce 2ème pilier est de promouvoir la créativité et le savoir-faire des acteurs de la gastronomie.

Dans le cadre de ce 2ème pilier, la fondation METRO soutient :

les Rabelais des Jeunes Talents, cet évènement organisé par la CGAD (Confédération Générale des métiers de l’Alimentation en Détail) met à l’honneur de jeunes professionnels (de 17 à 26 ans) des métiers de l’alimentation, reconnus par leurs pairs pour leur talent, leur dextérité, leur créativité et leur motivation. Cette cérémonie est donc l’occasion de récompenser trente-trois jeunes en formation professionnelle dans onze métiers de bouche (restaurateur, pâtissier, boulanger, traiteur, charcutier, boucher, etc) pour la qualité de leur travail, leur investissement et leur motivation. Les Rabelais des Jeunes Talent réunissent ainsi de nouvelles générations de talents qui vont réinventer et faire perdurer par leur savoir-faire les métiers de bouche dont la France est si fière.

Troisième pilier : penser les assiettes de demain

Avec pour ambition d’encourager les porteurs de nouvelles pratiques durables et favorables à nos assiettes de demain, mais aussi de soutenir la recherche académique liée à l’alimentation et aux repas.

La création de l’Ecole Good Planet, le fonds de dotation METRO va soutenir la création de l’« Ecole Good Planet », un nouvel espace de 400 m2 au service de l’éducation à l’alimentation, l’agriculture, l’écologie et la solidarité.

Le Concours Agriculteurs d’Avenir, le fonds METRO sera partenaire de la catégorie « reconversion » pour accompagner des fermes en agriculture conventionnelle et qui ont un projet de transformation.

« METRO est une entreprise engagée : il y a 7 ans déjà nous lancions notre démarche RSE pour réduire notre propre empreinte environnementale, suivie très rapidement de notre programme « Mon restaurant passe au durable » pour nos clients. Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape que nous franchissons avec le lancement de notre fondation : celle-ci illustre notre conviction et notre volonté de porter plus loin encore notre rôle d’entreprise responsable en contribuant positivement à des initiatives d’intérêt général innovantes, en lien avec notre écosystème », explique Benoît Feytit, Directeur Général de METRO France.

Plus d’informations sur le fonds métro.

Donnez votre avis sur cette information !