Selon un rapport d’UBS cité par Business Insider, la tendance de la livraison de repas va amener les consommateurs, les millenials en premier lieu, à moins cuisiner et donc générer des baisses de vente conséquentes auprès des marques de produits alimentaires historiques.

Cettte étude prévoit que la livraison de nourriture « prête à consommer » pourrait représenter 10% du marché total des ventes de produits alimentaires, soit passer de 35 milliards de dollars de parts de marché aujourd’hui à 365 milliards de dollars d’ici 2030.

En effet, les millenials sont trois fois plus susceptibles de commander de la nourriture à la maison que leurs parents , essentiellement pour des raisons de commodité, d’autant plus avec le développement de livraisons de repas préparés en restaurant (Ubereat…)

De fait, les entreprises qui comptent sur les ventes d’ingrédients à des consommateurs individuels seront les plus durement touchés. Le rapport a noté que des entreprises américaines comme General Mills et Kraft Heinz pourraient ressentir une baisse importante de leurs chiffres d’affaires si elles ne se remettaient pas en cause.

5b2958571ae6623d008b4573 750 563 - L'usage de repas des millennials va générer des baisses de vente auprès des industries agro-alimentaires

 

Donnez votre avis sur cette information !