Selon le magazine américain Forbes, la tradition culinaire française est en déclin avec l’hystérie de nos compatriotes pour la dégustation de hamburgers.

En effet, en 2017, la commercialisation de ceux-ci sur notre territoire a généré plus de 1,46 milliards de vente d’unités.

C’est la première fois dans notre histoire gastronomique que les ventes de hamburgers ont dépassé celles de l’incontournable « jambon-beurre », fiertée patriotique depuis des décennies.

Des chaînes de fast-food classiques aux créations plus sophistiquées proposées par des grands chefs, les hamburgers figurent désormais dans les menus de plus de 85% des restaurant français.

Selon l’article, seulement 30% des hamburgers sont vendus dans les établissements de restauration rapide, les 70% restants sont servis dans les restaurants traditionnels.

Une tendance de fond qui va durer ou un phénomène de mode qui finira par s’essouffler face aux nouvelles propositions de fast-food plus saines ?

Lire l’article de www.forbes.com

C7DpVJxWYAAWTiS 1024x769 - L'hystérie du hamburger en France avec près de 1,5 milliards de vente en 2017

Donnez votre avis sur cette information !