Aux États-Unis et dans d’autres pays dont l’agro-alimentaire est fortement industrialisée, un nombre croissant de jeunes entreprises innovantes se lancent dans le recyclage des déchets alimentaires en transformant, par exemple, les légumes et fruits « indésirables » en produits sains et fortement rentable !
Selon l’organisme ReFed, le nombre de start-up qui proposent des nouveaux produits de grande consommation à partir de déchets alimentaires sont en plein essor aux États-Unis : seulement 11 entreprises de ce type existaient en 2011 pour atteindre, aujourd’hui, plus de 70 sociétés, soit près de 500% de progression.
D’après l’Agence Américaine pour la Protection de l’Environnement, en 2014, ce sont plus de 38 millions de tonnes de nourriture qui ont été enfouies ou brulées aux États-Unis, en créant ainsi une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre.
Des initiatives se sont donc spontanément créées autour du « recyclage » des déchets comme la société ReGrained, fondé par Dan Kurzrock, âgé de 27 ans, qui transforme le grain usé par la conception de la bière en délicieuses barres de snack sucrées.
regrained reccycled food ft blog0417 - L'alimentation à base de déchets est-elle l'avenir ?
Ben Simon, le co-fondateur d’Imperfect Produce, une entreprise qui achète et revend des fruits et légumes jugés trop moches pour les épiceries américaines, parie sur forte prise de conscience des consommateurs pour intégrer dans leurs nourritures des ingrédients destinés à finir à la poubelle.
20150409175658 Group shot final - L'alimentation à base de déchets est-elle l'avenir ?
Les premiers retours estiment que ces initiatives ont permi de recycler plus de 100 000 tonnes de denrées alimentaires en 2016.
 

Aucun champ trouvé.