Selon Nielsen, l’année dernière, 25% des américains ont commandé un kit de repas, soit en magasin, soit en livraison, et 70% d’entre eux ont renouvelé l’expérience.

Et les générations Y et Z sont 321% plus susceptible d’acheter ces kits de repas que les générations précédentes !
Les dernières études marketing estiment ainsi que les services de livraison de kit de repas, aux Etats-Unis, généreront des ventes supérieures à 1,5 milliard de dollars cette année, avec les locomotives du marché : HelloFresh et Blue Apron.

Des industries agro-alimentaires comme Tyson Foods, Campbells et Hershey se lancent aussi sur ce secteur avec l’objectif de générer de nouveaux revenus auprès de consommateurs plus nomades et désireux de produits en phase avec leurs aspirations alimentaires.

Seul bémol, le prix actuel de ces kits autour est autour de 10 dollars par personne alors qu’un repas maison coûte en moyenne 4 dollars.

L’enjeu sera donc de proposer des kits avec des produits de qualité à des tarifs avoisinant ceux pratiqués par les marques chez les distributeurs.


Aucun champ trouvé.