017 150x150 - Interview Victor Bouis, Co-fondateur de Arthur à Table !Victor Bouis, Co-fondateur de Arthur à Table !, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?

Astrid et moi-même sommes depuis tout petit deux fortes têtes à suivre notre instinct et faire ce qu’il nous plait.

Dès notre rencontre, nous nous sommes fixés pour but de créer quelque chose ensemble. Et ça tombait bien car nous avions une passion commune, la nourriture et par extension, cuisiner !

Nous avons tous les deux eu une maman, un papa, membre de notre famille gourmet, ce qui nous a initié dès notre plus jeune âge à différents goûts et saveurs.

C’est tout naturellement que nous nous sommes intéressés aux tendances du marché, en allant découvrir et tester de nouveaux endroits, mais aussi à travers différents voyages.

A cette époque, nous faisions du baby-sitting pour arrondir nos fins de mois. La majorité des enfants que nous gardions étaient assez compliqués.

Leurs repas étaient calibrés et souvent répétitifs.

Nous avons commencé à nous lancer des défis l’un et l’autre pour réussir à faire goûter et manger aux enfants des aliments qu’ils redoutaient tant.

Le fait est que notre génération consacre beaucoup de temps à son travail et ces horaires débordent sur les heures du dîner. Or il n’y a pas de vrai service pour nourrir convenablement et de manière saine les enfants, hormis le bon plat de maman ou papa, encore faut-il qu’ils aient le temps de le cuisiner.

De là nous est venu l’idée d’Arthur à Table ! Un service de livraison de repas, entièrement consacré aux enfants.

Nous avons décidé de travailler avec une diététicienne pour nous aider à équilibrer nos menus. Nous nous sommes concentrés sur le 100% Bio pour nos recettes, qui est l’un des grands enjeux des futures générations.

Livraison à vélo, pour continuer dans cette démarche écologique, un packaging soigné, customisé et recyclable, avec une attention clientèle poussée.

Et après plusieurs mois de tests, nous lançons le navire pour desservir les 9ème, 17ème et 18ème arrondissements de Paris.
534669 e30b81f2427d4bf2a080074948c53e27mv2 d 2480 2519 s 4 2 - Interview Victor Bouis, Co-fondateur de Arthur à Table !
Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire en France ?

D’énormes acteurs ont ratissé large ces dernières années sur ce marché. Les nouveaux innovateurs vont être ceux, plus spécialisés, qui vont remettre le client et ses exigences au centre de leur activité. Un service donc plus approfondi et plus qualitatif.

Parce que la food tech est présente dans l’esprit de chacun aujourd’hui, il n’y a plus qu’à améliorer les services pour répondre à chaque exigence.

Quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise comme la vôtre ?

Pour la partie émergée de l’iceberg, ce que l’on renvoie au gens ; l’image est donc essentielle pour tout acteur voulant s’implanter dans ce milieu, et va l’être de plus en plus, les gens choisissent visuellement avant de le faire gustativement, personne n’a envie de manger une bouillasse.

Pour la partie immergée, sur notre type d’entreprise en particulier, il s’agit de gestion et de comprendre que c’est une économie de centimes, chaque coût doit être contrôlé, analysé et mesuré.

L’alimentaire dépend des mêmes règles que les autres économies. Dans notre cas, chaque recette doit être un savant mélange pour qu’elle soit équilibrée, goûteuse et qu’elle ne dépasse pas un certain coût.

Il s’agit également de réfléchir à la logistique qui est le point le plus important, limiter le gaspillage alimentaire, comment livrer les repas dans le temps imparti et à moindre coût.

Nestor est l’un de nos modèles pour ça car ils ont réussi à appliquer une gestion de logistique impressionnante.

A titre personnel, quelle autre innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer ?

Toutes ! Je suis toujours très admiratif des innovations alimentaires ou autres, et je me dis toujours « qu’est-ce que c’est intelligent, pourquoi personne n’y a pensé avant ? Pourquoi JE n’y ai pas pensé avant », mais après il y a la différence entre avoir une idée et l’appliquer, et à mon sens c’est ça qui fait un entrepreneur.

Plus d’informations sur www.arthuratable.fr

Donnez votre avis sur cette information !