AAEAAQAAAAAAAAvSAAAAJDZhNTE1NzZkLWRmZWQtNDFlZi1iYmI5LTRjMjM5OWYwN2I1ZA 150x150 - Interview Pascaline Bertaux, Fondatrice EnjuPascaline Bertaux, Fondatrice Enju, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?
Après un tour du monde à la sortie d’HEC en 2010, j’ai rejoint Auchan pour créer le concept Arcimbo, 1er concept entièrement sans aspartame, sans huile de palme et sans matières grasses hydrogénées.
J’ai ensuite entrepris dans des domaines très différents notamment le SAAS et j’ai souhaité revenir à mes premiers amours qu’était la food et notamment les fruits et légumes.
Grande amatrice de smoothie, je congelais personnellement des recettes de fruits pour me réaliser un smoothie en une minute lorsque je le souhaitais.
C’est ainsi que m’est venue l’idée de ENJU.
Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire en France ?
L’alimentaire est un secteur peu margé et très compétitif.
Il est donc très difficile pour une startup de survivre face à des coûts de production réduits des grands groupes.
L’innovation émergera soit des startups qui se feront racheter ensuite par des grands groupes, soit par des grands groupes qui auront introduits en leur sein des cellules d’innovation/intrapreneuriat où l’échec est permis et la rentabilité à court terme n’est pas le seul KPI recherché.
Quels sont les facteurs clés de réussite d’une jeune entreprise comme la vôtre ?
L’exécution.
Une idée ne vaut absolument rien seule.
La seule chose qui vaille c’est la bonne exécution sur l’ensemble de la chaine de valeur avec les bonnes personnes.
De la production à la distribution/commercialisation, décortiquer la marge et le fonctionnement et avec qui le faire si cela n’est pas le cœur de métier.
A part votre start-up, quelle innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer
Le thermomix pour magnifier tous les ingrédients matières premières avec un business model très malin.
Plus d’informations sur www.enju.fr