1585156329584 150x150 - Interview de Louis Baqué, fondateur de Good Vie Louis Baqué, fondateur de Good Vie, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?

Je m’appelle Louis Baqué, j’ai 28 ans et je suis le président et fondateur de la société Good Vie. J’ai un Master 2 en finance d’entreprise que j’ai obtenu à l’EDHEC Business School. J’ai eu des premières expériences en banque d’affaires à Paris où je travaillais en tant que sales / trader sur les marchés financiers. Je m’occupais d’une classe d’actifs compliquée qu’on appelle produits structurés.

L’idée de Good Vie est née d’un petit-déjeuner et pendant mon expérience en banque. En effet, depuis tout jeune et grâce à ma mère ex sportive de haut niveau, je consomme tous les matins un petit-dej nommé la crème Budwig du Dr. Kousmine.

C’est un petit-dej imaginé par le docteur Catherine Kousmine qui apporte à l’organisme et après le jeune nocturne, tous les apports dont il a besoin pour bien démarrer la journée.

Lorsque je travaillais, j’avais de gros horaires et une vie qui allait à 100 à l’heure. Je n’avais plus trop le temps de me préparer cette recette et avais donc souvent très faim dans la matinée. Cependant, la banque dans laquelle je travaillais proposait une fois par semaine et par l’intermédiaire du CE un petit-dej pour les salariés… Je trouvais ça génial. Le seul problème est qu’il n’y avait que des croissants, des pains au chocolat et autres pains au raisin…

Je me suis donc dis qu’il fallait absolument faire découvrir la crème Budwig en complément des croissants pour ceux qui comme moi, souhaite manger un petit-déjeuner bon, sains et qui tient au corps. J’ai donc commencé à en vendre dans les entreprises.

Pour accompagner ce petit-dej, je souhaitais proposer des boissons saines. J’ai donc tout naturellement pensé au kéfir que je connaissais de ma marraine et qui elle-même l’avait connu de sa grand-mère. Le problème est que le kéfir c’est particulier, qui plus est le matin. Je me suis donc mis en quête de trouver une évolution à cette boisson millénaire, qui permettrait de dépoussiérer la recette de mamie.

En quelques coups de blender, j’ai imaginé dans ma cuisine des smoothies au kéfir et à ma grande fierté, les consommateurs ont beaucoup aimé. Fort de ce succès, j’ai décidé de continuer à travailler cette recette. Quelques essais plus tard et après avoir interrogé les clients au sujet de leurs préférences et être allé au max de mes capacités, j’ai travaillé avec un labo de R&D spécialisé sur la fermentation et les fruits. Nous avons ensemble finalisé la recette.

Je me suis ensuite associé avec une ingénieure agronome, Leslie Goussault, qui a aujourd’hui la charge de la R&D et de toute la production. C’est elle la cheffe d’orchestre qui stabilise les boissons et qui s’occupe de toute notre partie qualité. Elle est au centre du réacteur et grâce à elle nous avons, et en toute objectivité, une des meilleures boissons fermentées que l’on trouve sur le marché.

En quelques mots Good Vie réconcilie dans une boisson naturellement pétillante, active, 100% bio saine et savoureuse, les bienfaits du kéfir et la saveur des fruits. Pour cela, nous avons inventé un nouveau procédé de fermentation qui a du peps et dont les garants sont les vidoogies… si vous ne les connaissez pas, allez jeter un œil à notre campagne Ulule !!

Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire en France ?

Premièrement je dirais Good Vie évidemment :p. Je pense aussi à quelques startups :

  • Les jarres crues
  • La preserverie
  • Kedelaï
  • Caïs
  • Reine de Dijon
  • Syba

Quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise comme la vôtre ?

Les facteurs de réussite d’une entreprise comme la nôtre sont à mon sens l’écoute de nos consommateurs, la transparence, une vraie vision qui porte nos valeurs, des ingrédients de qualité et une bonne dose de fun et de bonne humeur !

A titre personnel, quelle autre innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer ?

Sans hésiter je dirais Tassiopée. J’aime beaucoup le bon café (avec modération évidemment) mais je trouve que l’idée de boire son café et consommer sa tasse enrobée de chocolat est à la fois écolo et en plus hyper intéressant en termes de goût. Café + biscuit + chocolat c’est un grand classique, en tout cas un grand classique selon moi.

Plus d’informations sur https://fr.ulule.com/la-boisson-good-vie/

Donnez votre avis sur cette information !