photoKBirstein 150x150 - Interview : Karen Birstein, fondatrice de la marque "Les Affranchis"Karen Birstein, fondatrice de la marque « Les Affranchis », pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?

Après 15 ans dans les Telecom, j’ai voulu me tourner vers un produit tangible, artisanal et avec une vraie valeur ajoutée sociétale.

Une très bonne amie à moi étant cœliaque (intolérante au gluten), je me suis aperçue qu’elle n’avait accès qu’à des produits sans goût, remplis d’additifs et de conservateurs, à l’aspect de « médicament ».

L’idée de proposer des produits sans gluten, naturels et gourmands était née. Nous étions en 2015.

Après 1 an et demi de formation (CAP pâtisserie, cours spécialisés en agronomie, et pâtisseries sans gluten…), d’essais sur les recettes et la création d’un laboratoire de production basé à Massy, j’ai lancé les Affranchis.

Nous proposons des biscuits sans gluten avec des ingrédients premium (pur beurre, noisettes du Piemont, caramel d’Isigny, chocolat noir du Pérou…), sans additif artificiel ni conservateur.

Le marketing décalé a pour objectif de ne pas rappeler aux personnes intolérantes au gluten qu’elles ont des contraintes alimentaires.

L’année dernière, nous avons également lancé l’Atelier du Sans Gluten, une marque dédiée à la grande distribution avec le même ADN que les Affranchis : gourmand, naturel et artisanal.

Les Affranchis PrésentoirMD - Interview : Karen Birstein, fondatrice de la marque "Les Affranchis"

En quoi votre approche de l’alimentation est innovante ?

Quand nous sommes arrivés sur le marché du sans gluten la priorité des industriels était de proposer des produits certifiés sans gluten aux dépens du goût et de la qualité (présence d’additifs, de conservateurs).

J’ai défini des priorités différentes. Tout d’abord le goût/le plaisir. Je ne suis pas intolérante au gluten, ni mes enfants. Le premier objectif était que le produit nous plaise, avec nos référentiels de biscuits et de pâtisseries conventionnels.

La deuxième priorité : je ne règle pas un problème (l’intolérance au gluten) en en créant d’autres par des additifs et des conservateurs toxiques pour le corps.

Notre innovation est d’avoir trouvé un mix farine qui permet d’obtenir des cookies sans gluten et naturels aussi bons que des cookies conventionnels. Ce mix farine, additionné à des ingrédients premium et des recettes originales comme le cookie chocolat blanc/citron vert caramélisé nous ont permis d’être lauréat du concours de l’innovation alimentaire d’ile de France. 

Quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise comme la vôtre ?

Selon moi, le produit est la clé. Une fois qu’on enlève packaging, le marketing sur les réseaux sociaux, la super promo en rayon, il ne reste que le produit, son goût et sa qualité.

Est-ce que le consommateur a envie d’y revenir ?

Cela implique des ingrédients de qualité, de la R&D, une capacité d’adaptation au marché permanente et de garder en tête le respect du consommateur. Je n’envisagerai jamais de lui vendre des produits que je ne voudrais pas donner à mes propres enfants.

Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire ?

J’aimerais que les futurs acteurs de l’innovation alimentaires soient ceux qui sauront allier la tradition gastronomique française du goût, du plaisir de manger et du terroir avec des produits naturels.

Pour moi l’innovation ne doit pas être synonyme de la perte du patrimoine culinaire et de la culture du bon !

ASG Gamme - Interview : Karen Birstein, fondatrice de la marque "Les Affranchis"

Plus d’informations sur Les Affranchis.