ASSOCIES 150x150 - Interview d’Emmanuelle Roze, co-fondatrice de LOU Légumes (membre de Demain la Terre)Emmanuelle Roze, co-fondatrice de LOU Légumes, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?

Mon mari, mon frère et moi-même avons créé LOU il y a 10 ans. Au début nous avions mis en place des partenariats avec des producteurs de champignons aux Pays-bas, en Irlande et en Pologne afin de structurer le marché en grande distribution, mais nous savions qu’il nous manquait une clé de réussite : proposer du champignon français.

La production française étant quasiment inexistante, nous avons décidé de produire nos propres champignons. C’est ainsi que notre première champignonnière est née à Poilley, en Bretagne, et que nos premiers champignons LOU français ont vu le jour en 2015.

Quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise comme la vôtre ?

Le premier facteur est le respect du consommateur et de l’environnement en produisant des champignons exempts de tout pesticide.

Le second facteur est la passion du BON champignon : aujourd’hui nous avons mis au point un mode de culture unique, qui nous permet d’offrir des champignons charnus, non gorgés d’eau qui offrent un goût et une texture incomparables.

Le troisième facteur de notre réussite c’est l’innovation par l’usage. Nous produisons essentiellement deux types de champignons : le blanc, communément appelé le champignon de Paris et le Bella Rosé, un champignon brun. Nous les déclinons pour différents usages : des petits champignons blancs ou des quarts de Bella Rosés à croquer à l’apéritif, des champignons émincés pour des salades ou des poêlées en un tour de main, des gros Portobellos à griller ou à farcir… ainsi, nous dynamisons l’offre et invitons les consommateurs à manger des champignons aussi bien crus que cuits, de l’apéritif au plat, en passant par l’entrée… et pourquoi pas le dessert !

Et enfin le 4ème facteur c’est l’humain car tout est ramassé à la main. Tous nos cueilleurs ont une formation de minimum 3 mois afin d’acquérir la précision, la dextérité et la rapidité nécessaire à la confection des barquettes. Nos salariés sont au cœur de nos préoccupations et leur bien-être est essentiel.

lou entreprise familiale et conviviale - Interview d’Emmanuelle Roze, co-fondatrice de LOU Légumes (membre de Demain la Terre)

Quelles actions avez-vous engagées pour accompagner la transition alimentaire ?

Nous pensons qu’il est important de manger mieux, sain et local, pour préserver notre santé et l’environnement. Les attentes des consommateurs vont également dans ce sens, et encore davantage depuis la crise sanitaire que nous vivons.

A travers la relocalisation de la production de champignons en France, une production sans pesticide, l’acquisition du label Agriculture Biologique notamment, nous œuvrons dans ce sens depuis nos débuts.

Selon vous, quelles sont les futures innovations alimentaires à venir ?

Le futur va se porter vers des produits de moins en moins transformés, de plus en plus bruts : côté champignons, on a tout bon ! Il va y avoir un grand travail à faire notamment sur les emballages : exit le plastique !

Nous devons nous tourner vers des solutions moins polluantes et 100% recyclables ou biodégradables. Chez LOU, on y travaille sérieusement : bientôt les barquettes en plastique seront remplacées par un matériau plus écologique.

Plus d’informations sur www.lou-legumes.com


LOU LEGUMES EST MEMBRE DE L’ASSOCIATION DEMAIN LA TERRE

logo DLT 1 - Interview d’Emmanuelle Roze, co-fondatrice de LOU Légumes (membre de Demain la Terre)L’Association Demain la Terre, créée en 2004, rassemble aujourd’hui 18 entreprises agricoles de fruits et légumes, réunies autour d’une même vision de l’agriculture et du développement durable, alliant environnement/biodiversité, économie et social. Demain la Terre a développé son propre cahier des charges, la Charte Demain la Terre®, qui vise à apporter aux consommateurs les preuves crédibles de l’engagement des producteurs, axée sur trois priorités : la santé, la qualité et le respect des Hommes et de l’environnement. Son application est contrôlée annuellement par un organisme indépendant. Plus de 180 000 tonnes de fruits et légumes sont « certifiés » Demain la Terre. C’est la référence RSE en agriculture fruits et légumes, la troisième voie avec l’agriculture conventionnelle/raisonnée et l’agriculture biologique. Demain la Terre est un des membres-fondateurs du Collectif de la Troisième Voie des Filières Agricoles Responsables. Plus d’informations sur www.demainlaterre.org

Donnez votre avis sur cette information !