0 150x150 - Interview de Stéphanie Carasco, Groupe Aoste, membre de la Communauté Pour nourrir demainStéphanie Carasco, Directrice Marketing du Groupe Aoste, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre poste actuel ?

Je suis Directrice marketing du Groupe Aoste (Aoste, Cochonou, Justin Bridoux) depuis décembre 2019 après avoir exercé différentes responsabilités du côté financier (Directrice financière du Groupe Aoste de 2015 à 2019, responsable financière aux sein du Groupe Renault Truck & Volvo Truck en Suède pendant 9 ans, Commissaire aux Compte).

Dans mon parcours, je me suis toujours intéressée et engagée autour des sujets de création de valeur, économique bien sûr, mais sociétale et environnementale aussi. Car je suis convaincue qu’on ne peut pas raisonner la RSE et la performance financière séparément. Ce sont deux facettes à appréhender ensemble pour construire durablement la stratégie et le développement des entreprises pour demain

Pourquoi avoir décidé de rejoindre la Communauté Pour nourrir demain ?

J’ai rejoint la communauté Pour nourrir demain car les entreprises de l’alimentaire doivent aujourd’hui travailler de concert pour faire bouger les lignes, pour façonner de nouveaux standards et contribuer à proposer une alimentation de qualité au plus grand nombre.

Au sein de la Communauté, j’apprécie notamment l’engagement personnel de ses membres, des personnes qui représentent des entreprises très diverses en taille et en secteur, ce qui permet des partages d’expériences très enrichissants. Surtout nous partageons un état d’esprit qui nous engage à travailler sur des actions concrètes.

Au Groupe Aoste, nous travaillons depuis plusieurs années différents leviers de notre politique RSE (simplification de nos recettes, réduction de notre impact environnemental, travail sur nos emballages). Et nous avançons en réseaux, avec nos sites de fabrication qui sont bien enracinés dans les territoires, avec toutes les fonctions de l’entreprise (innovation, ressources humaines, chaîne logistique, marketing, commercial) qui sont autant de parties prenantes qui s’engagent dans cette politique.

En rejoignant la Communauté Pour nourrir demain, en mettant en relations nos différents écosystèmes, on peut aller plus loin.

Quels seraient les trois conseils que vous donneriez aux français pour leur alimentation de demain ?

Les Français aspirent de plus en plus à reprendre en main leur destin alimentaire et c’est tant mieux.

Aussi, le 1er conseil que je leur donnerais serait de s’informer avec bienveillance sur les coulisses de leur alimentation. On ne le sait pas suffisamment, mais derrière tout ce que l’on mange il y a toujours des savoir-faire, des processus de qualité, des innovations et l’implication de femmes et d’hommes qui ont à coeur de préparer de bons aliments.

Le 2ème conseil serait de bien garder à l’esprit que tout est une question d’équilibre entre les différents aliments, on peut manger de tout, l’important étant de savoir ce qui nous convient.

Enfin, le 3ème conseil, peut-être le plus important, serait de se faire plaisir. Se nourrir ce n’est pas que fonctionnel. Culturellement, on sait que manger est la plupart du temps un moment de convivialité, un bon moment où on partage le bon goût de ce que l’on mange mais aussi et surtout un moment où on partage le plaisir d’être ensemble.

Plus d’informations sur www.groupeaoste.com

Donnez votre avis sur cette information !