IMG 6157 150x150 - Interview de Jimmy Irbah, fondateur de OSMOZEWATER FRANCEJimmy Irbah, fondateur de OSMOZEWATER FRANCE, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?

Issue d’un cursus universitaire en hygiène et sécurité environnement, j’ai ensuite exercé plusieurs postes à responsabilités dans les divisions achats et soutiens de l’homme d’une institution militaire à Paris, et ceci pendant plus d’une dizaine d’années.

Puis, j’ai eu le sentiment d’avoir abordé toutes les différentes facettes dans ce domaine et surtout une envie de nouveaux challenges; j’ai donc quitté cette formidable institution pour me lancer un nouveau défi !

Autant dire, une nouvelle aventure ambitieuse et tellement passionnante, qu’est la commercialisation d’Osmozewater…

Fondateur & Président de la société Osmozewater France SAS, depuis 2011 date de sa création, j’ai décidé de provoquer avec Osmozewater un désordre mesuré dans cet ordre bien établi depuis des décennies par les majors du segment des eaux classiques en France ; en proposant une réelle alternative en janvier 2017, date de lancement officiel d’Osmozewater et après 4 années de R&D.

La singularité d’Osmozewater est l’association d’une idée et d’une conception franco-américaines, d’un système de purification, pour une distillation par évaporation, développé et amélioré conjointement avec un bureau d’études aux États-Unis.

Notre usine est implantée dans l’état de New York dans la région de Catskills Mountain où l’eau y est puisée. Les premières bouteilles d’Osmozewater sont sorties de l’usine fin octobre 2016, pour un lancement en catimini sur le marché français en janvier 2017 ; en effet, il y a quelques années à peine, on ne nous voyait aucun avenir pour ce type d’alternative sur le marché français face aux « eaux conventionnelles » comme pour le bio d’ailleurs et où on ne jurait que par les OGM et les pesticides…

Nos perspectives de développement incluent naturellement et de toute évidence la création d’une usine en France. L’intention d’Osmozewater est d’offrir aux consommateurs français une eau ultra-pure, légère et équilibrée, en dépit de la dégradation manifeste de la qualité des eaux en règle général ; il faut savoir que l’eau existe également dans l’air sous forme de vapeur et c’est l’idée première d’Osmozewater (Une osmose entre la nature et la technologie) dans un monde moderne bien réel et dans lequel, nous devons évoluer tous ensemble…

packdiscover 1 - Interview de Jimmy Irbah, fondateur de OSMOZEWATER FRANCE

Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire en France ?

En toute humilité, je dirais spontanément « Osmozewater ! »

Nous et toutes celles et ceux qui souhaiteront remédier aux conséquences néfastes d’une augmentation d’activités industrielles et humaines et qui ont ou auront forcément un impact sur la qualité de nos aliments, au même titre que les eaux classiques généralement consommées ; et qui d’ailleurs, sont les parents pauvres de cette bulle marketing bio du marché alimentaire.

Notre principal élément qu’est « l’eau » est bien trop souvent négligé, considérée comme secondaire dans notre quotidien, la mondialisation prépondérante ainsi que la raréfaction de ce précieux, deviendra à moyen et long terme une problématique et nous devrons logiquement baser nos recherches sur les possibilités de tirer le meilleur de ces 70% d’eau environ que recouvre la surface de notre globe, il y aura donc encore beaucoup de place à l’innovation sur cette filière afin de garantir une pérennité sur la qualité physico-chimique de notre eau dans les années futures.

Enfin, bien que ce soit aux États-Unis, d’où nous avons apporté une des solutions à cette problématique, il n’en est pas moins que depuis des années la France essaye de travailler en ce sens et cette dynamique est appréciable tout en sachant que l’industrie agroalimentaire ayant dix ans de retard sur les attentes des consommateurs ; à mon sens, il faudrait en réalité techniquement et économiquement cinq à dix ans pour trouver un équilibre global avec ses réglementations lourdes administrativement et qui sont le plus souvent générées à tort ou à raison par les mastodontes du secteur, et qui par définition freine potentiellement ce type d’initiative comme la notre, mais les temps changes et nous avons tant de ressources à exploiter dans notre si beau pays…

Quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise comme la vôtre ?

Chez Osmozewater France, cela à été principalement de tirer le meilleur parti d’une volonté de faire se rencontrer ces deux éléments fondamentaux : « La créativité et le savoir-faire », locale de préférence !

La créativité, qui fait imaginer de nouvelles méthodes de consommation, de nouveaux mélanges d’essences, d’éléments et le savoir-faire, grâce auquel ces créations deviennent des produits de grande qualité, aux contributions parfaites qui vous accompagneront tout au long d’une vie.

C’est ce mélange d’innovation et d’artisanat contemporain qui fait d’Osmozewater une marque unique et qui de surcroît souhaite faire porter en France et dans le monde, une idée très personnelle d’une philosophie de vie et d’un art de vivre…

En effet, sur le marché de l’eau où l’innovation produite est relativement limitée, le packaging joue un rôle prédominant dans la compétition commerciale et forme actuellement le cœur de la bataille concurrentielle à laquelle se livrent les industriels, bien établis depuis des décennies sur le marché de l’eau embouteillée en France.

Oui mais voilà, force est de constater le manque de créativité et de méthodes de sophistication de l’eau en elle-même et puisqu’il est question uniquement dans ce domaine de l’amélioration des packagings des bouteilles ou de saveur le plus souvent, le fait de proposer Osmozewater pour une nouvelle façon de s’hydrater, avec une eau régénérée par évaporation, pour permettre ainsi d’obtenir une eau vraiment pure, saine, légère et surtout équilibrée !

Limiter les risques de contamination de l’eau, aussi infime qu’elle pourrait être, c’est je pense l’un des facteurs clés et pas des moindres et qui répondra de manière essentielle et si importante pour la confiance aux yeux des consommateurs, à une qualité d’hydratation optimale et purement différente, de ce que l’on peut habituellement trouver sur le marché des eaux actuel.

C’est la raison d’être de notre slogan (claim) : « Osmozewater ! Buvez la différence ! »

À titre personnel, quelle autre innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer ?

Le spectre étant tellement large dans ce domaine, qui par ailleurs laissant énormément de potentiel dans les années à venir, qu’il me serait difficile de pouvoir prétendre au « conditionnel » à une réelle invention ou révolution alimentaire !

Quoique… ! Imaginez-vous bien, qu’il y ait quelques idées qui verront le jour dans le périmètre du développement d’Osmozewater, l’idée d’une hydratation positivement pure et pallier de façon pragmatique à l’élimination de bouteille plastique…

Pour cela, il s’agirait avant d’entreprendre toute initiative, de changer profondément nos habitudes de consommation, en considérant tous les paramètres actuels économiques comme générationnels, pour se conformer de manière concrète à toutes ces innovations alimentaires qui tendent à venir ; tout en étant bien conscient du monde moderne auquel nous appartenons, pour enfin pouvoir en bénéficier à long terme dans une économie de massification de l’offre.

Donc, pour répondre à votre question de manière totalement ironique, il est vrai que j’aurai aimé être l’inventeur de l’eau en poudre ! Ça coule de source, vous ne trouvez pas ?

Plus d’informations sur www.osmozewater.com

Donnez votre avis sur cette information !