AAEAAQAAAAAAAAvHAAAAJGUwMDM3MjliLWE2MmMtNGMxNS1hOWJhLTNmM2I4MzQ4NmQ5OA 150x150 - Interview Christopher Lemoine, Co-fondateur de La Grande DinetteChristopher Lemoine, Co-fondateur de La Grande Dinette, pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre société ?
Après 10 ans dans la communication (en agence de publicité puis chez Michel Et Augustin), j’ai cofondé, avec 2 amis jeunes parents, La Grande Dinette.
Nous proposons des paniers recette pour les enfants de 6 mois à 3 ans, livrés avec des recettes élaborées par des chefs et diététiciens en pédiatrie, simples à exécuter (en 3 étapes) et des ingrédients frais et de qualité (fruits et légumes BIO, viande labellisée française).
Plus besoin de faire les éternelles courses d’appoint, de réfléchir à de nouveaux menus, ni d’apprendre par cœur les quantités de féculents et de matières grasses nécessaires à chaque repas pour chaque tranche d’âge.
Avec La Grande Dinette, les jeunes parents proposent une alimentation de qualité à leur bébé, et gardent leur temps et leur énergie pour faire du repas en famille un moment de plaisir et de partage.
laGrandeDinette - Interview Christopher Lemoine, Co-fondateur de La Grande Dinette
Selon vous, quels sont les futurs acteurs de l’innovation alimentaire en France ?
Je pense paradoxalement que ce seront des acteurs en amont de la chaine, du côté de la production.
Des acteurs focalisés sur la qualité de leurs produits et de leur impact environnemental, et qui injecteront de l’innovation dans leur manière de produire et dans leurs circuits de distribution.
Quels sont les facteurs clés de réussite d’une jeune entreprise comme la vôtre ?
L’écoute des clients.
Bien sûr, la capacité à agir et à faire naître des projets, la persévérance, le sens des priorités sont clés, mais tant que l’on n’a pas parfaitement visualisé l’expérience client réelle et comment notre produit ou service y contribue, on a encore beaucoup de chemin !
A part votre start-up, quelle innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer ?
Il y a 10 ans, j’avais pensé demander à mes voisins de cuisiner des portions supplémentaires de leur diner, pour ceux qui n’auraient pas le temps de se mettre derrière les fourneaux en revenant du travail. Menu Next Door, en fait…
Comme quoi, avoir une idée ne vaut rien, c’est l’exécution qui compte !
Plus d’informations sur www.lagrandedinette.com