Capture d’écran 2018 10 01 à 19.12.57 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

D’ici 5 ans, près d’un tiers des éleveurs laitiers normands partira à la retraite : il est urgent de préparer la relève pour pérenniser le métier d’éleveur laitier bio, et c’est le combat auquel Faire Bien se consacre.

Le combat de la marque Faire Bien : pérenniser le métier d’éleveur laitier bio

Mener à bien le combat pour pérenniser le métier d’éleveur laitier bio, c’est y consacrer les moyens nécessaires : une juste rémunération contractuelle du prix du lait, et 5% du chiffre d’affaires de la marque.

Dans un premier temps, ce financement va permettre à de jeunes agriculteurs de se former sur le terrain, pour effectuer des remplacements dans les fermes Faire Bien. A court terme, ce service de type compagnonnage offrira aux éleveurs la possibilité de « sortir la tête de l’étable » et de retrouver un peu de temps libre.

A plus long terme, c’est une solution pour préparer la relève, alors que beaucoup d’éleveurs vont partir à la retraite dans les années à venir. Il est crucial qu’il y ait des repreneurs pour ces exploitations : le moment venu, la marque soutiendra ces jeunes, formés et déjà expérimentés, prêts à prendre la relève, pour que ces exploitations bio continuent à vivre.

Une première gamme de produits laitiers Faire Bien

Nature 6 1024x797 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

Framboise 2 1024x694 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

Choco 2 1024x703 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

Vanille 6 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

 

Un peu plus qu’un produit laitier…

Au tout début de l’histoire, il y a la marque Les Prés Rient Bio, qui décide de relever le défi : créer une nouvelle marque, spécialement destinée aux magasins bio spécialisés.

Une autre et énième « nouvelle » marque ? Ou plutôt une formidable opportunité pour apporter quelque chose de différent, de plus exigeant à ce circuit ?

Quelque chose qui incarnerait une vision plus large de la bio, au-delà du produit certifié, une bio avec une dimension sociale, qui s’engage dans sa façon de travailler avec l’amont, de construire une filière…

Face à cette chance exceptionnelle de pouvoir construire un projet de A à Z, l’idée de travailler tous ensemble, depuis celui qui élève les vaches jusqu’à celui qui mange les produits, s’est imposée. Carte blanche à tous ceux qui font partie de la communauté : une démarche pionnière et novatrice, et surtout une vraie chance de faire bien les choses !

C’est ainsi qu’est née Faire Bien, une marque collaborative qui a du sens, fidèle à nos valeurs et à nos attentes communes.

Faire Bien, c’est donc un collectif : des éleveurs, le distributeur Naturalia, des consommateurs, des agences créatives et des membres de la société Les Prés Rient Bio. Régulièrement, pendant deux ans, ils ont avancé ensemble pour co-construire ce projet, en partageant, cherchant, échangeant dans la sincérité lors d’ateliers de travail.

Pour chaque membre du collectif, c’est un engagement à être partie prenante sur la durée, avec une vision globale du sujet, en contribuant aux décisions majeures à toutes les étapes. Et c’est radicalement nouveau, comme l’observe l’un des éleveurs: « Cela fait 23 ans que je fais du lait, et c’est la première fois que je suis associé à l’élaboration d’une marque ! ».

Plus d’informations sur www.fairebien.com

Capture décran 2018 09 22 22.40.02 - Faire Bien, une nouvelle marque de yaourt bio et solidaire

Donnez votre avis sur cette information !