logo toopi organics - De l'urine pour remplacer les engrais chimiques

« Avec seulement 20 % de l’urine humaine produite en Europe et notre procédé low-tech, on pourrait remplacer 30 à 40 % des engrais minéraux et ainsi limiter les importations d’azote et de phosphore » affirme Michaël Roes, un des cofondateurs de la jeune entreprise Toopi Organics lors de l’évènement Food Challenge du fonds d’investissement Creadev qui a eu lieu en début d’année.

Breveté en 2019, le processus permet de transformer un litre d’urine humaine en un litre d’engrais naturel pour l’agriculture. La collecte se fait actuellement auprès des laboratoires d’analyse médicale, des établissements recevant du public (maison de retraite, aires d’autoroutes,…) et auprès des loueurs de toilettes sèches (festivals, chantiers,…).

L’idée est née de la rencontre de 3 entrepreneurs en 2018. Mathieu Préel, gérant de la société de location de toilettes sèches Un Petit Coin de Paradis était confronté quotidiennement à la problématique du recyclage de l’urine humaine. Pierre Huguier, docteur en écotoxicologie et fondateur de la société de biocontrôle HUGGIT, et Michael Roes, fondateur de la société de fertilisants biologiques Mr Organics, et ils ont ainsi développé ensemble un procédé microbiologique pour convertir l’urine en biofertilisant.

La technologie développée par Toopi Organics dépollue l’urine et l’enrichit en micro-organismes, afin de fournir aux agriculteurs des alternatives naturelles, moins chères et plus efficaces que les engrais chimiques.

Comme indiqué sur le site de Toopi Organics, ce sont 200 milliards de litres d’urine humaine qui sont produits chaque année en Europe, une ressource hautement disponible, à bas coût, riche en micronutriments et éléments fertilisants NPK qui pourrait remplacer les 18 millions de tonnes d’engrais chimiques utilisés par l’agriculture intensive dépendante de l’importation de ressources minières et pétrolières non-renouvelables, des fertilisants qui polluent les sols et les nappes phréatiques.

Sans oublier les 6000 milliards de litres d’eau potable souillés en tirant la chasse d’eau, chaque année en Europe, et difficile à traiter en station d’épuration, l’urine polluant et perturbant les écosystèmes aquatiques.

Plus d’informations sur www.toopi-organics.com

arbopi toopi 2020 - De l'urine pour remplacer les engrais chimiques

Donnez votre avis sur cette information !