beaddc8906e9894c16248eca43ce0df7 - Pourquoi les consommateurs veulent des aliments à base de plantes ?
Lors de la dernière conférence de l’Institute of Food Technologists, un discours a été commun à l’ensemble des intervenants, à savoir la tendance forte de la demande des consommateurs d’aliments à base de protéines végétales.
Des extraits de tomates utilisés pour réduire les taux de sodium aux légumineuses utilisées pour les farines, les laits et les produits «viandes» alternatives, les différents acteurs de l’alimentaire s’accordent pour définir la consommation d’aliments à base de plantes comme un enjeu majeur de l’industrie agro-alimentaire.
Pour les consommateurs, ce changement d’habitude alimentaire vient de deux raisons principales : la volonté de consommer des aliments plus en phase avec leur santé et la volonté de participer à un acte citoyen lié au développement durable de la planète.
Selon Steven Walton, Directeur Général du centre de recherche HealthFocus International : « L’alimentation à base de plante n’est pas un effet de mode. C’est un mouvement puissant. D’autant plus que parmi les consommateurs qui l’adoptent, très peu reviennent en arrière ensuite. »
Et si l’industrie agro-alimentaire se focalise encore sur des évolutions de mode alimentaire encore mineurs (végétaliens, végétariens,…), elle passe à coté d’un changement fondamental de mode de de vie que souhaite les consommateurs qui crée une nouvelle relation entre l’alimentation et les plantes.
Toujours selon Steven Walton : « Je ne crois pas, toutefois, que ce soit le combat de la viande contre la plante. Ce n’est pas cela qui détermine cette tendance. Ce sont des univers parallèles avec des pouvoirs et des opportunités complémentaires. »
Selon les données de HealthFocus, 17% des consommateurs américains âgés de 15 à 70 ans prétendent adopter un régime prédominant à base de plantes, tandis que 60% rapportent réduire les produits à base de viande. Parmi ceux qui réduisent leur consommation de protéines animales, 55% disent que le changement est permanent et 22% l’espèrent.
85% des consommateurs disent qu’ils reçoivent suffisamment de protéines dans leur alimentation quotidienne, mais 66% disent qu’ils en sont un peu préoccupés par la provenance de celles-ci et recherchent donc des alternatives plus saines.
De 2012 à 2016, les demandes de produits à base de plantes aux États-Unis ont augmenté de 35,8% en taux de croissance annuel avec 220 lancements de produits à base de protéines végétales en 2016 et 320 en 2015.
Pour répondre à ces demandes fortes, des jeunes entreprises innovantes comme Beyond Meat et Impossible Burger ont innové en proposant des substituts à base de plante qui garde le plaisir de la gastronomie et qui répondent à ces enjeux de santé « plaisir » revendiqués par les nouveaux consommateurs avertis.
Toutefois, la production de produits alimentaires à base de protéines végétales restent encore couteux à produire (la viande à base de plantes n’a pas de subventions de la part du gouvernement américain contrairement à la viande issue de l’élevage) et cela va donc nécessiter encore de nombreuses innovations afin d’en faire des produits grand public à coûts maitrisés.
Concernant la production classique de viande, le mouvement de la protéine végétale, les contraint à proposer des produits de meilleurs qualités (biologique, sans antibio,…) et repenser toute la filière pour répondre aux consommateurs de continuer à manger de la viande si celle-ci est « propre ».
Christie Lagall, Senior Scientist de The Good Food Institute parie sur un mélange des genres : « On me demande souvent si il est préférable de développer l’industrie de la viande propre ou l’industrie végétale, et ma réponse est que je pense qu’ils sont la même industrie. La viande propre peut s’améliorer en incorporant la structure technique de la viande végétale, et les producteurs de viande à base de plantes peuvent utiliser de la viande propre comme ingrédient dans un hamburger à base de plantes pour fabriquer un produit hybride à moindre coût. »
Le flexitarisme semble donc bien être la réponse aux nouvelles revendications des consommateurs pour allier plaisir et santé dans leur alimentation quotidienne et participer activement au développement durable à travers un régime en phase avec leurs inquiétudes pour l’avenir de notre planète.
4182898562 cfcf720592 b - Pourquoi les consommateurs veulent des aliments à base de plantes ?
Source de l’article : www.fooddive.com