pournourrirdemain - Collaborer avec ses concurrents est désormais une question de survie stratégique

Aujourd’hui, les défis auxquels doivent faire face les industries agro-alimentaires sont de plus en plus nombreux et de plus en plus compliqués à résoudre individuellement.

Réduction des énergies, amélioration des emballages, contraintes des pouvoirs publics, changements de modes de production,… de nombreux enjeux deviennent éminemment stratégiques pour toutes les entreprises de l’agro-alimentaire afin de continuer leur développement face à des changements profonds et contraints de nos façons de consommer.

Nous ne parlons plus, désormais, de développer une entreprise seulement commercialement pour rester dans la course, il va falloir aussi apporter sa pierre à l’édifice d’une meilleure alimentation au plus grand nombre en résolvant de « grands Défis » et pour cela il va falloir dorénavant accepter de collaborer avec de nombreux acteurs externes à l’entreprise dont aussi ses concurrents.

Prenons l’exemple du packaging, il est illusoire de croire qu’une solution globale aux nombreux problèmes peut venir d’acteurs isolés même avec des annonces d’attribution de budgets conséquents. Seule la collaboration entre marques concurrentes et l’association aussi avec des partenaires souvent concurrents pourra apporter et accélérer des solutions pour l’ensemble des acteurs concernés.

Il est fini le temps des « prés carrés » dans lesquels chacun se cache derrière des stratégies égoiste avec l’espoir de survivre face à un monde qui change et qui apporte régulièrement sont lot de contraintes à traiter dans l’urgence.

Le confinement forcé nous a, par exemple, montré des exemples d’entreprises concurrentes qui se sont « associées » durant cette période pour mettre en commun des bonnes pratiques et des ressources afin de pouvoir continuer à produire et livrer nos lieux de distributions.

Mais désormais, il faut aller plus loin, et développer des collaborations entre concurrents à plus long terme sur des sujets ambitieux et nécessaires afin de résoudre des problèmes qui dépassent nos réflexions individuelles.

C’est une des raisons essentielles qui nous a guidé pour construire la Communauté Pour nourrir demain et commencer à distiller, ce nouvel état d’esprit et cette nouvelle façon de collaborer sur des sujets stratégiques qui nous dépassent, chacun, à notre propre niveaux mais qui peuvent être traités collectivement avec efficacité et célérité.

« L’union fait la force au-delà des marques. Cette unité agro-alimentaire doit continuer afin de répondre ensemble aux attentes de nos consommateurs. » Stéphanie Carasco, Directrice marketing Groupe Aoste.

Donnez votre avis sur cette information !