Aux États-Unis, de jeunes entreprises innovantes ont l’ambition de trouver des solutions pragmatiques afin de proposer de nourrir l’humanité croissante dans les années à venir. Soutenus par les fonds d’investissement, ces start-up sont les acteurs prometteurs de la nourriture de demain.
Memphis Meats : boulettes de volailles créées en laboratoire
memphis meat - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
Fondée en 2015 et basée à San Francisco, la jeune société Memphis Meats réalise des boulettes de « viande sans élevage » à partir de cellules animales développées en laboratoire. La société, qui a récemment levé 3 millions de dollars, produit du poulet ou du canard en cultivant du tissu musculaire animal dans un environnement stérile.
L’équipe espère réduire les coûts de production au cours des prochaines années et commencer à offrir ses produits au public en 2021. Cependant la viande cultivée en laboratoire nécessite encore du sérum foetal, issu des veaux et des poussins à naître, pour commencer le processus de culture (en faisant des prélèvements sans tuer les animaux).
Plus d’informations sur www.memphismeats.com
 
Apeel Sciences : augmenter la durée de vie des fruits et légumes
Capture - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
L’entreprise Apeel Sciences a inventé un « revêtement » comestible qui peut prolonger prolonger jusqu’à cinq fois la durée de conservation des fruits ou légumes. En vaporisant, par exemple, ce produit sur une fraise mûre qui commence à se dégrader, elle restera comestible une semaine de plus que la normale.
Réalisée à partir d’écorces de végétaux de de tiges, cette lotion sert de barrière naturelle au processus de désintégration, et six producteurs (Californie, Kenya et Nigeria) utilisent cette solution en phase pilote.
La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé les premiers produits d’Apeel, ce qui permet une commercialisation dans les années à venir.
Plus d’informations sur ww.apeelsciences.com
 
AeroFarms : culture verticale d’intérieur
aerofarms newark vertical farm 3 - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
AeroFarms a lancé son premier projet de culture verticale en 2004 (avec près de 100 millions de dollars de levées de fond depuis) pour créer un entrepôt de plus de 6 000 m2 qui cultive des végétaux sur des plateaux empilés de 90 cm du sol jusqu’au plafond.
La lumière du soleil est remplacée par des LED et le sol par de l’eau enrichie en éléments nutritifs. Les plateformes connectées d’AeroFarms recueillent 30 000 points de données sur des températures, de l’humidité, du CO2 et des niveaux d’oxygène.
« Les villes ont beaucoup de bouches à nourrir. Nous avons une croissance de la population, une urbanisation et nous avons besoin de meilleurs moyens de nourrir l’humanité qui est sensible à l’environnement », a déclaré David Rosenberg, PDG d’AeroFarms . « Les fermes verticales sont l’une des nombreuses solutions. »
Plus d’informations sur www.aerofarms.com
 
Beyond Meat et Impossible Foods : de la viande végétale
veggie burger.png - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
Ces deux start-up réalisent des hamburgers végétaux sans viande fabriqués principalement à partir d’huile de coco et de pois, de blé et de protéines de pommes de terre.
En mars 2017, Impossible Food, avec une levée de fond de plus de 180 millions de dollars, a annoncé sa première usine de production à grande échelle sur la côte ouest des États-Unis.
L’installation générera, fin 2017, au moins 500 tonnes de viande sans viande par mois, soit quatre millions de hamburgers et Impossible a récemment déclaré que qu’ils étaient en négociation avec McDonald’s pour fournir le géant du fast-food..
Plus d’informations sur www.impossiblefoods.com et www.beyondmeat.com
 
Hampton Creek : la mayonnaise sans œuf

Sans titre 2 - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
La jeune société s’est fait connaître pour sa mayonnaise sans œuf mais produit aussi de nombreux autres recettes comme les biscuits et les pâtes avec son invention de substitut aux œufs et se lance depuis peu sur la culture de viande en laboratoire.
Hampton Creek, qui a levé plus de 120 millions de dollars depuis son lancement, a connu une controverse en 2014 suite à la découverte de financement de consommateurs pour acheter leurs produits et prouver ainsi aux investisseurs qu’il y a avait un intérêt fort pour les innovations de la marque.
www.eatjust.com
 
Rawless Foods et New Wave Foods : des fruits de mer sans pêche
Sans titre 3 - 7 start-up qui vont changer notre façon de manger
Ces deux startups visent à produire des versions de fruits de mer sans pêche comme le thon rouge et les crevettes.
Alors que Finless Foods, basé à Brooklyn, cherche à fabriquer du thon cultivé à partir de cellules de poissons, New Wave Foods de San Francisco adopte une approche végétale. Ce dernier a fabriqué récemment des «crevettes» à la vapeur à partir de l’huile d’algues et de la protéine de pois.
New Wave Foods vend actuellement ses produits à certaines universités et restaurants et a déclaré qu’ils lanceront leurs crevettes auprès du grand public d’ici la fin de 2018.
Plus d’informations sur www.finlessfoods.com et www.newwavefoods.com
 
 

Aucun champ trouvé.