75% des nouveaux produits sont des flops d’innovation et disparaissent des rayons en moins d’un an et ce rien qu’en France.
Comment faire pour être dans les 25% qui sont des succès ?
Avec plus de 20 ans d’expérience à diriger l’innovation en entreprise, voici ma vision des 7 défis à relever pour réussir un nouveau produit à succès.
1 – Créer un marché « au-delà » de répondre aux nouveaux besoins : une petite révolution dans l’agroalimentaire depuis 10 ans pousse les acteurs traditionnels à se réinventer car les codes ont changé : premiumisation de l’offre et boom des MDD, perte de confiance dans les marques traditionnelles et boom des micro-marques, révolution Amazon,…
2 – Innover pour des consommateurs qui sont en train de créer le monde de demain : innover, c’est être capable aujourd’hui de se projeter dans le monde de demain. Mais tout change tellement vite que nos yeux d’aujourd’hui ne suffisent plus pour anticiper demain. Nous le voyons bien avec les tests consommateurs : le temps d’obtenir les résultats et le design du test n’est déjà plus d’actualité. A se demander s’il faut continuer à faire des tests avant de lancer ou plutôt tenter le risque !
3 – Devenir le leader sur une catégorie et le rester : de plus en plus de micro-acteurs bouleversent le marché avec des nouvelles expériences pour le consommateur, qui rendent obsolètes en quelques mois des habitudes qu’on croyait acquises pour des années.
4 – Créer une offre pertinente qui va bien au-delà de l’innovation produit en offrant une nouvelle expérience et le fameux effet waouh : il y a des méthodes à la mode, comme par exemple le design Thinking, la co-création,… Que valent elles dans la pratique et le quotidien des entreprises qui cherchent à se réinventer ?
5 – Anticiper les leviers d’un succès potentiel : nombre de signaux existent en observant les produits du marché et en analysant sa propre offre. Evidences ou signaux faibles, ils sont une mine d’informations que bien souvent nous ne voyons pas car nous sommes le nez dans le guidon ; voire même nous ne voulons pas voir par peur des prises de conscience et changements que cela peut provoquer en interne. Pourquoi ne pas se poser et regarder avec un œil différent ?
6 – Trouver le bon modèle pour innover : comment concilier le business model d’une grande marque avec les risques à prendre nécessaires pour innover aujourd’hui ? La plupart des entreprises mettent en place des stratégies d’innovation et des manières de fonctionner pour créer le break tout en maitrisant les risques business inhérents à l’innovation : open innovation, structures dédiées à l’innovation, ou bien mise en place de radar pour repérer la pépite en externe, et en même temps, s’attaquent au long process de transformation en interne qui prendra des années. Qui trouvera le bon modèle ?
7. Innover plus vite : les freins typiques dans les entreprises résident dans leur mode de fonctionnement, leur taille (prises de décisions, besoins d’alignement, clarté des rôles et des responsabilités, gestion des agendas etc), et dans l’organisation des fonctions souvent en silo. Quant aux petites structures, elles manquent souvent d’expertises spécifiques. Pour innover plus vite, la tendance est d’adopter le mode de fonctionnement start-up, d’être agile, lean, travailler en Sprint, faire de l’open innovation, travailler en cross-fonction, voire créer un satellite d’innovation dans l’entreprise. Quelles sont les meilleures solutions pour accélérer l’innovation? Comment externaliser pour aller plus vite ?


christel magnani 150x150 - Les 7 défis en innovations alimentaires par Christel MagnaniChristel Magnani
Christel est Ingénieur en Sciences & Technologie Alimentaire et a fait une thèse dans le design alimentaire. Elle a passé 20 ans sur le terrain en France et à l’international à diriger l’innovation produit chez les leaders du secteur agroalimentaire (Nestlé, Unilever, Danone et JDE). Fondatrice d’Agil’Inn en 2016, Christel rejoint l’équipe Cook Innov en 2017 pour développer la Cook Innov Factory
Plus d’informations sur Linkedin